Exprolink achète à l’étranger pour produire au Québec

Exprolink, fabricant longueuillois de véhicules électrique de nettoyage de rue, met la main sur la gamme de véhicules multifonctions Excelway, qui appartient à une entreprise espagnole, en vue de rapatrier la production au Québec

La PME souhaite ainsi ouvrir une nouvelle usine dans la province dans le cadre d’un plan d’essor de 30 millions $ sur trois ans, ce qui permettra de créer une centaine d’emplois.

Exprolink veut électrifier la gamme des véhicules Excelway, qui sont vendus partout dans le monde depuis une quinzaine d’années par son propriétaire, AUSA.

L’entreprise veut aussi ouvrir une première usine d’assemblage aux États-Unis dans un lieu qui devrait être annoncé dans les prochains mois.

Avec cette acquisition, Exprolink étendra son offre, elle qui possède déjà la marque Madvac, qui est l’unique fabricant nord-américain de balayeuses et d’aspirateurs compacts pour la collecte de débris. La PME sera donc présente dans tous les secteurs du nettoyage et de la maintenance, « en plus d’ouvrir la voie au développement de châssis pour des applications spécialisées, à titre de fabricant d’équipement d’origine ». Elle souligne que le marché mondial pour ces engins qui balayent et nettoient les rues est de 5 milliards $. Et il devrait croitre de 5 % annuellement au cours de la prochaine décennie, selon elle.

Pour lire l’article complet : cliquez ici.

Pour plus d’information, visitez le site Web.

Partagez l'article :