Les bonnes nouvelles de l’industrie

Découvrons les nouvelles de Champion Iron, l’Usine Laterrière, Océan Vert, Héroux-Devtek, mine Beaufor, moulin Beaufor et Corporation Minière Monarch

 

Résultats trimestriels «robustes» pour Champion Iron et devancement de la Phase II au lac Bloom

La compagnie minière Champion Iron a dévoilé jeudi des résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’année qu’elle qualifie de robuste avec des revenus de 331M$. L’entreprise qui extrait du minerai à Fermont transbordé sur des bateaux à Sept-Îles, songe à devancer l’échéancier de la Phase II en chantier à la mine du lac Bloom.

Champion a produit 2,1 millions de tonnes métriques de concentré de fer à haute teneur de 66,3%, lors de la période de trois mois qui a pris fin le 30 septembre 2021. Le prix du fer a varié un peu plus pendant ce trimestre, mais demeure intéressant pour l’exportateur de la Côte-Nord avec des ventes, surtout en Chine, à un prix moyen de 176$US la tonne.

Champion Iron a lancé récemment son étude de faisabilité à la suite d’essais en laboratoire, afin d’évaluer les infrastructures requises pour la production commerciale de fer à très haute teneur à 69 % servant à la fabrication de boulettes. La future usine pourrait se retrouver près de la mine et du concentrateur à Fermont ou à Pointe-Noire/Sept-Îles près du site de transbordement du minerai.

Phase II à la mine du Lac Bloom

Plusieurs éléments de construction critiques ont été complétés, incluant le raccordement majeur entre la phase I et la phase II. Champion Iron envisage devancer son échéancier de réalisation pour le projet, présentement attendue d’ici la mi-2022.

Source : Ma Côte-Nord, 30-10-2021.


Nouveau four de refonte à l’Usine Laterrière : les travaux avancent rondement

Le projet d’un nouveau four de refonte au centre de coulée de l’Usine Laterrière, mis en branle en avril 2021 et représentant un investissement de 11 millions de dollars, va bon train et est gage de succès pour l’équipe. Rappelons que le projet permettra de réutiliser les recoupes d’aluminium provenant des activités de Rio Tinto et de ses clients des secteurs manufacturiers, afin de produire des lingots de laminage pour les industries de l’automobile et de l’emballage.

Les travaux se déroulant au cœur même des opérations, le principal enjeu consiste à arrimer toutes les étapes du projet sans nuire aux opérations en cours. C’est d’ailleurs grâce à l’équipe intégrée, qui accompagne les employés dans toutes les étapes des travaux, que le projet rencontre présentement toutes les exigences en termes d’échéancier, mais également en ce qui a trait à la santé-sécurité.

Le projet aura également exigé un réaménagement complet du centre de coulée. Tous les départements ont été touchés par le projet.

Finalement, la création du nouveau four permettra à l’usine de répondre directement aux demandes des clients afin d’offrir un produit se rapprochant le plus possible de leurs standards. Les nouvelles installations s’inscrivent également dans la stratégie de Rio Tinto de produire un aluminium responsable. Par conséquent, le nouveau four, équipé de brûleurs régénératifs, offrira un gain en efficacité énergétique de l’ordre de 30%.

Source : Le Quotidien, 01-11-2021.


6,8 M$ accordés à Océan Vert pour implanter deux fermes verticales au Québec

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière totalisant 6,8 millions de dollars à l’entreprise Océan Vert, détenue par Courchesne Larose et Inno-3B, pour soutenir l’implantation de deux fermes verticales destinées à la culture de légumes feuilles. Ce projet est évalué à plus de 19 millions de dollars.

La première ferme verticale d’Océan Vert sera construite à même les installations de l’entreprise Inno-3B, située à Saint-Pacôme, dans la région du Bas-Saint-Laurent. Ce projet, qui rallie innovation et autonomie alimentaire, permettra l’implantation d’une nouvelle expertise dans la culture en serre et la culture de légumes frais dans la région.

Située à Saint-Pacôme, l’entreprise Inno-3B, qui est co-actionnaire d’Océan Vert, conçoit et fabrique des équipements destinés à l’agriculture verticale. Elle a mis au point la technologie de tour de croissance qui sera utilisée par Océan Vert pour réaliser le projet d’implantation de fermes verticales au Québec.

Source : CNW, Cabinet du premier ministre, 29-10-2021.


Héroux-Devtek dans les bonnes grâces de l’armée de l’air américaine

L’entreprise d’ici est impliquée dans la conception d’un nouvel appareil, classé top secret
La québécoise Héroux-Devtek, spécialisée dans la fabrication de trains d’atterrissage, a encore démontré avoir réussi à se tailler une place dans le cercle ultra restreint des fournisseurs d’exception de la US Air Force.

L’entreprise de Longueuil annonçait jeudi la signature d’un « important » contrat avec la multinationale américaine Lockheed Martin, aujourd’hui considérée comme la plus grande entreprise du secteur de la défense sur la planète.

Malgré l’annonce, la nature et la valeur exacte de ce contrat ont été tenues jalousement secrètes. Pour l’heure, les deux partenaires se limitent à parler du « développement d’une nouvelle génération de trains d’atterrissage » destinés à un tout nouvel aéronef militaire, lui aussi soumis au secret du Pentagone.

Lockheed Martin est connue mondialement pour ses avions de combat. On lui doit entre autres des chasseurs de renom comme le F-16, le F-22 et le fameux F-35, conçu pour remplacer les vieux CF-18.

Héroux-Devtek a été associée à la fabrication du F-35. Mais sa participation s’est limitée à la fourniture d’un système de verrouillage de portes de trains d’atterrissage.

Source : Journal de Montréal, 01-11-2021.


Le redémarrage de la mine Beaufor approche

La remise en service de la mine Beaufor et du moulin Beaufor par Corporation Minière Monarch continue d’avancer. La phase de préparation devrait être terminée d’ici la fin de l’année.

Près de 150 personnes, dont 30 employés de Corporation Minière Monarch, s’affairent à préparer la relance des opérations.

De nombreux travaux ont été complétés au cours des derniers mois en vue de préparer la production. La réhabilitation de la rampe ainsi que de voies ferrées ont été complétés. Le système de ventilation situé au puits Pascalis a été démonté pour être remonté au puits Beaufor #4 afin d’améliorer la ventilation dans les zones Q, W et 350 et un système électrique a été installé à proximité.

Du côté du moulin Beacon, les bureaux administratifs, les séchoirs, les entrepôts et la chambre électrique ont été rénovés. Au sein de l’usine, le concasseur principal a été démonté afin d’effectuer une révision complète. Le système de convoyeur interne a aussi fait l’objet de travaux majeurs. La tuyauterie ainsi que le système électrique ont été remplacés et le système de pompage a été amélioré.

À la suite de forage d’exploration, Corporation Minière Monarch avait annoncé, en juillet, une augmentation de 136% des ressources mesurées et indiquées de la mine Beaufor passant de 92 700 à 219 200 onces d’or. Les ressources présumées ont augmenté de 30 100 à 122 500 onces d’or.

Source : Le Citoyen Rouyn-La Sarre, 01-11-2021.

Crédit photo : Nathalia Segato
Partagez l'article :