Transformer le métal en feuille et les êtres humains

On ne s’improvise pas experts du découpage, du pliage, de l’assemblage, de la soudure ou de la peinture du métal en feuille du jour au lendemain

Et pour avoir visité des usines où elles étaient pratiquées alors que j’œuvrais en tant que conseiller en réadaptation professionnelle, je sais que ces activités peuvent être propices à de sérieux accidents de travail, tant les risques sont significatifs.

Produits Métalliques Bussières (PMB), située à Saint-Henri près de Québec, est l’une de ces entreprises manufacturières. Fondée en 1991, dans l’expansion d’une autre entreprise en activité depuis 1978, PMB est la propriété de l’entrepreneur Steve Bussières. Jusqu’ici, rien de très particulier, me direz-vous. Toutefois, si vous vous promenez à l’intérieur de l’usine et que vous y apercevez un gaillard de la production avec un T-shirt à l’effigie de l’entreprise où il est inscrit «Pour l’amour de nos clients», je suis persuadé que vous serez intrigué de savoir ce qui s’y passe. C’est donc le rendez-vous auquel je vous convie aujourd’hui.

Un entrepreneur authentique d’abord envers lui-même

Ma première rencontre avec Steve Bussières remonte à octobre 2019, lors d’une entrevue à la radio où je me suis intéressé à l’homme, à son mode de gestion et à son entreprise. C’est en pensant à vous que je lui ai passé un autre coup de fil. Il m’a informé être en année sabbatique depuis septembre 2020. Il affirme avoir remis les clés de l’entreprise à ses employés, question d’honorer le management de confiance qui les unit.

Cette année lui permet également de « faire un bout de chemin pour mieux se positionner quant au rôle qu’il jouera à son retour », m’explique-t-il. C’est à la fois une démarche introspective en tant que leader d’entreprise et un gage de confiance envers ses employés qui vivent avec lui ce virage entrepreneurial entrepris chez PMB en 2017.

Pour lire l’article complet : cliquez ici.

Partagez l'article :