Métal Bernard : s’entraider pour avancer

Depuis 2004, Louis Veilleux est aux commandes de Métal Bernard. Dès le début de son mandat, il a placé le travail d’équipe au coeur de son leadership. Un élément fondamental en contexte pandémique

L’entreprise spécialisée dans la transformation du métal en feuilles fabrique des composantes pour des multinationales telles que Volvo et Bombardier. Que ce soit des composantes de bennes à ordures, de rampes pour personnes en situation de handicap ou de simulateurs de vol, chaque mois, plus de 150 000 pièces y sont fabriquées.

En 2002, la crise du SRAS venait de frapper l’Asie et menaçait le continent américain.

«On a pris bonne note de ce qu’on aurait besoin, c’est-à-dire des masques, un système de lavage de mains. Le plan d’action avait été établi, mais on ne l’avait pas ressorti», entame le président.

Quand la COVID-19 est arrivée au Canada, le plan d’action était prêt, et le système informatique pour le télétravail, à point. «On n’est jamais préparé pour une pandémie, mais là, on avait une longueur d’avance.»

Pour lire l’article complet : cliquez ici.

Visitez le site internet au www.groupemundial.com.

Partagez l'article :