OCX achève son prototype de respirateur

Dans le but de sauver des vies contre le coronavirus, l’équipe d’OCX vient d’achever son prototype de respirateur

Un défi unique qu’ils ont réalisé en 8 jours seulement dans le cadre du « challenge code life » lancé par la Fondation de l’Hôpital général de Montréal et l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et propulsé par la plateforme Agorize.

L’enjeu était de fabriquer un dispositif qui réponde à certains critères et OCX services a réalisé le défi dans le temps imparti. Il fallait concevoir un équipement d’urgence, simple, peu coûteux, facile à concevoir et à entretenir.

Notre respirateur est extrêmement low cost. Il y a des composants en 3D, des pièces existantes et facilement disponibles, des composants électroniques. L’objectif c’était de réaliser quelque chose qui soit en partie jetable et lavable, ce qui réduit son coût.  Le but c’est qu’on puisse le fabriquer en moins d’une heure. Le coup actuel de notre respirateur est de 452,60 $. Un respirateur artificiel ça tourne en moyenne autour de 30 000 $ normalement. Je suis presque certain qu’on a le projet le moins cher de tout le concours – Christian Lacroix, technicien, responsable de la gestion de projets chez OCX. »

Pour lire l’article complet, cliquez ici.

Visitez le site Internet au www.ocxservices.com.

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone