Les bonnes nouvelles de l’industrie

Dynacor, Nouveau Monde Graphite, CAE, Flying Whales, Pliage Maska, DM Inox

 

L’investissement dans le secteur minier québécois stimulé par la hausse des dépenses dans les complexes miniers en 2018

En 2018, l’ensemble des dépenses d’investissement dans le secteur minier québécois progressent de 6,9 % pour atteindre 3 256 M$. En 2019, ces dépenses devraient augmenter de 12,3 % pour atteindre 3 656 M$.

Ces résultats proviennent du Recensement annuel sur l’investissement minier, dont les plus récentes données sont publiées aujourd’hui sur le site Web de l’Institut de la statistique du Québec. Le bulletin Mines en chiffres – L’investissement minier au Québec en 2018 est également disponible à partir d’aujourd’hui.

La progression de l’investissement minier observée en 2018 est stimulée par une augmentation de 8,9 % par rapport à 2017 des dépenses engagées pour les complexes miniers. Ces dépenses totalisent 2 691 M$ et comprennent :

  • 926 M$ de dépenses en travaux d’aménagement de complexes miniers (+ 25,0 % par rapport à 2017)
  • 1 033 M$ de dépenses d’immobilisation (+ 2,1 %)
  • 733 M$ de dépenses de réparation et d’entretien des constructions non résidentielles, de la machinerie et de l’équipement (+ 1,9 %)

En 2019, les dépenses engagées pour les complexes miniers devraient augmenter de 16,8 % pour atteindre 3 143 M$.

Source : CNW, 14-11-2019


Dynacor traite un volume record et triple son résultat net

Mines d’or Dynacor publie ses résultats financiers pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2019.

Au cours de la période de trois mois close le 30 septembre 2019, Dynacor a traité un volume trimestriel record et a enregistré un 34e trimestre bénéficiaire consécutif, générant un résultat net de 2,3 M$ (0,06 $ par action), soit le triple du  résultat net de 0,7 M$ (0,02 $ par action) pour la même période de 2018.

FAITS SAILLANTS T3-2019

Opérationnels et Stratégique

  • Record trimestriel de volume de minerai traité soit 26 421 tonnes en T3-2019 comparé à 22 615 tonnes en T3-2018
  • Production de 22 230 onces d’or en T3-2019, comparativement à 19 982 en T3-2018, une augmentation de 11,3 %

Financiers

  • 34e trimestre consécutif de profits
  • Ventes trimestrielles records de 33,7 M$ en T3-2019, une augmentation significative de 38,1 % comparativement à T3-2018

PERSPECTIVES 2019

Activités de traitement de minerais

Après neuf mois d’activité, la production d’or est légèrement plus basse qu’en 2018, du fait principalement de la baisse des teneurs approvisionnées à l’usine car les volumes continuent à augmenter. Cependant T3-2019 a été un trimestre très prometteur avec la deuxième meilleure production trimestrielle dans l’histoire de la Société. La Société continue de travailler afin d’augmenter la production 2019 en ligne avec l’objectif révisé à entre 44 000 et 46 000 onces pour le second semestre de 2019 pour une production totale annuelle prévue à entre 78 000 et 80 000 onces d’or.

Source : GlobeNewswire, 15-11-2019


Un projet d’usine de graphite de 200 millions $ à Bécancour

L’entreprise minière Nouveau Monde Graphite compte investir 200 millions de dollars pour un projet d’usine de purification de graphite dans le parc industriel et portuaire de Bécancour.

Nouveau Monde Graphite a réservé une option d’achat sur un grand terrain dans le parc industriel de Bécancour.

Le président-directeur général de Nouveau Monde Graphite, Éric Desaulniers, a expliqué que son projet est encore à l’étude. « On s’attend à avoir un investissement d’environ 200 millions de dollars à Bécancour pour y produire 35 000 tonnes de graphite par année. »

Quelques centaines d’emplois seraient créés pendant la construction de l’usine. L’opération régulière de l’usine requerrait par la suite de 100 à 200 emplois, selon le PDG.

Source : ICI Radio Canada, 13-11-2019


Forte hausse des revenus et des profits pour CAE

Les revenus et les profits ont bondi au dernier trimestre pour la multinationale montréalaise CAE.

Le fabricant de simulateurs de vol a engrangé des revenus 896,8 millions $, en hausse de 21 % par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier.

Le résultat net a aussi fortement progressé de 18 % par rapport à la même période il y a un an pour s’établir à 75 millions $.

Dans le marché de l’aviation d’affaires, CAE dit avoir presque terminé l’intégration de la division chargée de la formation pour l’aviation d’affaires de Bombardier, «dont la performance est extrêmement satisfaisante jusqu’à présent».

Source : TVA Nouvelles, 13-11-2019


Dirigeables: Flying Whales, producteur exclusif en Amérique

L’entreprise française Flying Whales a signé mercredi matin l’entente de coopération et la participation financière de 30 millions $ avec le gouvernement québécois pour la création d’un dirigeable à charge lourde. Grâce à cette entente, la filiale québécoise de Flying Whales obtient l’exclusivité de la production pour le continent américain.

Flying Whales Québec s’occupera également dès 2020 du volet de recherche et de développement, dont les solutions développées au Québec demeureront la propriété intellectuelle de la filiale québécoise. À terme, ces solutions seront commercialisées entre autres en France et en Chine. Cette initiative générera également des partenariats avec des entreprises québécoises de l’aérospatiale pour des activités de recherche-développement.

Flying Whales implantera également au Québec une société opératrice de dirigeables pour l’Amérique, au Québec, nommée Flying Whales services America. «Que la solution soit vendue en Argentine, au Pérou, etc, tous les emplois et les taxes liés à Flying Whales industries et services seront au Québec», insiste-t-il. Une centaine d’emplois verront le jour pour la partie recherche et développement, 300 autres emplois pourraient s’ajouter avec la construction de l’usine.

Source : Le Soleil, 14-11-2019


Pliage Maska et DM Inox investissent 5 M$ pour la construction d’une nouvelle usine à Saint-Hyacinthe

Un nouveau chantier industriel vient de prendre forme à Saint-Hyacinthe. Les entreprises Pliage Maska et DM Inox ont confirmé un investissement de 5 M$ pour la construction de leur nouvelle usine de transformation et de pliage automatisé de métal en feuille destiné à la fabrication d’équipements personnalisés en acier inoxydable.

D’une superficie de 19 000 pieds carrés, les nouvelles installations seront situées sur l’impasse Bérard dans le parc industriel Olivier-Chalifoux. Elles accueilleront prochainement les activités de ces deux entreprises actuellement installées sur l’avenue Raoul-Lassonde et qui tripleront ainsi leur espace de production.

Dirigées par Dany Malenfant et Frédérik Loiselle, Pliage Maska et DM Inox font figure de chefs de file au Québec dans la fabrication de pièces sur mesure en acier inoxydable, principalement pour le secteur agroalimentaire. La première entreprise se spécialise dans la découpe et le pliage des feuilles de métal alors que la seconde assemble et fabrique les équipements. Notamment, elles fabriquent des équipements sur mesure tels que des convoyeurs, des lavabos, des caniveaux et drains de plancher, des murets, des mains courantes complexes en inox, et tous autres équipements pour l’industrie lourde et agroalimentaire.

À cet effet, une part importante de cet investissement est consacré à l’acquisition de nouveaux équipements spécialisés. Cela permettra de réaliser à l’interne la totalité de ses procédés de production et de rendre ces entreprises complètement autonomes en ce qui concerne leurs procédés. Plus précisément, la découpe, le pliage, la soudure et même la gestion de l’expédition seront optimisés et réalisés sur place de sorte que les deux entreprises seront plus compétitives.

Source : St-Hyacinthe Technopole, 19-11-2019

Crédit photo : Norbert Buduczki
Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone