Les bonnes nouvelles de l’industrie

Groupe Dallaire, Acier Orford, Manufacture Adria, Dana Incorporated, Nordresa Motors, Fleury Michon, Développement économique Canada pour les régions du Québec, Ceradyne Canada ULC, Structures CPI, Atelier Fabmec, Groupe E.D.S., ArcelorMittal, Legault Métal

 

Un pas de plus vers la réouverture de l’usine Sural à Bécancour

Les syndiqués de Sural pavent la voie d’une relance de l’usine de Bécancour. Les travailleurs ont consenti à des réaménagements de leur convention collective, en assemblée générale, vendredi soir.

Ces changements, votés à plus de 93 % par la soixantaine de syndiqués, constituent une étape vers la relance de l’usine fermée depuis février.

Il s’agissait d’une condition pour l’éventuel rachat de l’usine par la brésilienne Alubar.

Une proposition de l’acheteur avait été rejetée au début du mois, mais le syndicat explique qu’il y a eu d’importantes avancées dans les négociations depuis.

Source : ICI Radio Canada, 24-08-2019


Le Groupe Dallaire soumet une offre pour sauver Aciers Orford

Actuellement en grave difficulté financière, la compagnie Acier Orford pourrait passer aux mains du Groupe Dallaire à court terme. Il appartiendra aux créanciers de l’entreprise, installée à Sherbrooke, de décider du sort de cette dernière.

Ayant déjà compté plus de 300 employés, Acier Orford s’est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité le 6 août. Elle a déposé simultanément une proposition visant à stabiliser sa situation.

Le total des dettes accumulées par Acier Orford se chiffre à quelque 35 millions $. Près du tiers de cette somme est due à Groupe Dallaire, une entreprise de la région de Québec qui œuvre dans le secteur de la construction.

Source : La Tribune, 24-08-2019


Recrutement et intégration de travailleurs immigrants : Québec octroie 55 M$

Québec vient d’ajouter et de bonifier d’autres mesures dans son arsenal pour aider les entreprises privées à recruter et à intégrer en emploi des personnes immigrantes.

Le ministre du Travail et de l’Emploi, Jean Boulet, a annoncé lundi à Montréal qu’une somme de 55 millions $ serait consacrée à ces différentes initiatives jusqu’en 2021.

Entre autres mesures, la subvention salariale accordée à un employeur qui embauche une personne immigrante pourra passer de 50 à 70 % du salaire brut pendant une période pouvant aller jusqu’à 52 semaines. Cela servira à accompagner le travailleur recruté à l’étranger, par exemple, si sa formation doit être adaptée.

De même, des employeurs qui se rendent à l’étranger pour recruter du personnel, dans une mission de recrutement ou sans mission, pourront se voir rembourser jusqu’à 50 % des frais de transport, d’hébergement et de repas à l’étranger, jusqu’à concurrence de 5000 $.

Source : Les Affaires, 26-08-2019


Manufacture Adria voit sa croissance assurée par la réalisation d’un important projet

Manufacture Adria est une entreprise innovante qui connaît une croissance fulgurante. Pour continuer sur sa lancée, elle bénéficiera d’une contribution remboursable de 1 750 000 dollars de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Grâce à cette aide financière, l’entreprise pourra réaliser un projet visant à augmenter sa productivité et sa capacité de production.

L’aide du gouvernement du Canada permettra plus spécifiquement à Manufacture Adria d’acquérir et d’installer des équipements de production, de manutention et d’entreposage automatisé ainsi que de l’équipement de soudure à la fine pointe technologique.

Constituée en 2002, Manufacture Adria se spécialise dans la conception et la fabrication de produits électriques sur mesure pour les entreprises des secteurs industriel et minier.

Source : Développement économique Canada, 26-08-2019


Plus de 1 milliard du fédéral pour le transport en commun à Toronto

À moins de deux mois des élections fédérales, le gouvernement Trudeau octroie plus de 1 milliard de dollars pour deux projets d’expansion du transport en commun dans la région de Toronto.

Les deux projets étaient déjà sur la planche à dessin; le fédéral apporte maintenant sa contribution financière.

Près de la moitié des fonds annoncés (500 millions) iront à la construction d’un deuxième quai pour les usagers de la ligne 2 du métro à la station Yonge-Bloor, la plus achalandée de la ville.

La rénovation de la station coûtera entre 1 et 1,5 milliard de dollars. La facture réelle pourrait toutefois augmenter d’ici à ce que les travaux soient complétés en 2026.

Dans le cadre de son annonce lundi, Ottawa accorde par ailleurs 585 millions de dollars pour la construction de six nouvelles stations le long des lignes de trains de banlieue GO de Stouffville, Lakeshore Est et Kitchener dans le cadre du projet SmartTrack du maire de Toronto.

Source : ICI Radio Canada, 26-08-2019


Dana acquiert l’intégrateur québécois de groupes motopropulseurs électriques Nordresa

Dana Incorporated a annoncé aujourd’hui la finalisation de l’acquisition de Nordresa Motors, un expert reconnu en intégration et en ingénierie d’applications pour le développement et la commercialisation de groupes motopropulseurs électriques pour véhicules commerciaux. Les termes de la transaction n’ont pas été divulgués.

Cet investissement renforce les capacités d’électrification de Dana en combinant sa gamme complète de moteurs, d’onduleurs, de chargeurs, de boîtes de vitesses et de produits de gestion thermique avec le système exclusif de gestion de batteries, les commandes de groupes motopropulseurs électriques et l’expertise en intégration de Nordresa pour fournir des systèmes complets de groupes motopropulseurs électriques.

Dana continuera de tirer parti des connaissances et de l’expérience des fondateurs de Nordresa en matière d’électrification, qui s’échelonne sur près de deux décennies. Ces derniers occuperont des postes de direction chez Dana.

Sources : Transportroutier.ca et Dana (en anglais), 26-08-2019


Fleury Michon Amérique pourra poursuivre son expansion et diversifier son offre alimentaire pour les transporteurs aériens

Fleury Michon Amérique est un chef de file dans la création et la distribution de mets préparés, notamment pour le service alimentaire des transporteurs aériens et pour les magasins à grande surface. Pour continuer sur sa lancée, elle bénéficiera d’une contribution remboursable de deux millions de dollars de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Grâce à cette aide financière, l’entreprise pourra réaliser un projet d’expansion et concrétisera son statut de leader en « catering » aérien en augmentant la production de son usine pour atteindre environ 10 000 tonnes de produits fabriqués annuellement.

L’aide du gouvernement du Canada permettra plus spécifiquement à Fleury Michon Amérique d’acquérir de nouveaux équipements de production numériques.

Source : Développement économique Canada, 22-08-2019


Appui de plus de 2 M$ du gouvernement du Canada aux investissements innovants des entreprises Ceradyne Canada ULC, Structures CPI, Atelier Fabmec et Groupe E.D.S.

Attribution de contributions non remboursables totalisant 2 134 450 dollars à quatre entreprises de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Ceradyne Canada ULC, Structures CPI, Atelier Fabmec et Groupe E.D.S.

Ceradyne Canada ULC œuvre dans la troisième transformation de l’aluminium et est spécialisée dans la fabrication de produits de niche destinés au marché nucléaire. Grâce à un soutien financier d’un million de dollars, l’entreprise pourra optimiser et automatiser son processus de fabrication de lingots par métallurgie des poudres.

L’aide financière de 540 000 dollars du gouvernement du Canada à Structures CPI, fabricant de structures d’acier pour la construction de bâtiments industriels, commerciaux et institutionnels, permettra de soutenir l’acquisition d’équipements de production et d’assurer les coûts d’une main-d’œuvre spécialisée.

Quant à l’entreprise Atelier Fabmec, elle bénéficiera d’une contribution de 301 950 dollars pour l’ajout d’équipements technologiques. Œuvrant dans le domaine de la fabrication d’éléments de charpentes métalliques, l’entreprise pourra améliorer la qualité et la diversification de ses produits, diminuer ses coûts de production et augmenter sa rapidité de réalisation des produits.

Groupe E.D.S. est spécialisée dans la remise à neuf d’équipements industriels, et la fabrication de joints d’étanchéité sur mesure et d’équipements industriels. L’aide financière de 292 500 dollars de DEC lui permettra de faire l’acquisition d’un bâtiment et d’équipements numériques automatisés.

Source : Développement économique Canada, 27-08-2019


PIB : le Québec monte deux fois plus vite que le Canada

Le produit intérieur brut (PIB) après inflation du Québec a été à la hausse en mai dernier pour le huitième mois de suite. Il s’agit de la plus longue séquence depuis que l’Institut de la statistique du Québec compile ce type de données, soit depuis 1997.

Avec un rythme de croissance annualisé de 2,8 % après cinq mois, l’économie québécoise roule deux fois plus vite que l’économie canadienne, à 1,4 %. En mai, le PIB réel a augmenté de 0,5 %, comparativement à 0,2 % pour le Canada.

La croissance vient principalement de la production de biens. L’agriculture, la foresterie, la construction et la fabrication affichent les plus fortes hausses en mai. L’industrie des services n’est pas en reste, avec une hausse de 0,4 % en mai. Parmi les 15 secteurs étudiés, 12 ont connu une progression de l’activité, tels les administrations publiques, l’enseignement et le transport.

D’octobre 2018 à mai 2019, le secteur primaire non minier a avancé de 12,2 %, le manufacturier, de 8 %, le commerce de gros, de 7,9 %, et la construction résidentielle, de 6,9 %.

Source : La Presse Plus, 28-08-2019


ArcelorMittal met la main sur la québécoise Legault Métal

Le géant sidérurgique et minier ArcelorMittal a annoncé mardi l’acquisition de l’entreprise québécoise de recyclage de métaux Legault Métal dans le cadre d’une transaction dont le montant n’a pas été dévoilé.

Avec quelque 100 employés, Legault Métal, qui a vu le jour en 1968, exploite des sites à Trécesson, Val-d’Or, Rouyn-Noranda et La Sarre, en Abitibi-Témiscamingue. La compagnie deviendra une division d’ArcelorMittal.

ArcelorMittal Produits longs Canada exploite déjà un centre de recyclage et de traitement de ferrailles à Contrecœur. Le recyclage constitue une activité stratégique pour la compagnie, qui utilise le minerai de fer en provenance de la Côte-Nord ainsi que la ferraille dans le but de produire de l’acier.

Source : Les Affaires.com, 27-08-2019


Une mine de granit à 125 millions $ envisagée à Sept-Îles

Une importante carrière de granite dont la production sera vendue sur les marchés internationaux pourrait voir le jour à Sept-Îles.

Plus précisément, l’entreprise Carrières Mipo souhaite s’installer dans la zone industrielle de Pointe-Noire. Ce site a été choisi pour la qualité du granit qu’on y retrouve, mais aussi pour l’accès aisé au port de Sept-Îles.

Carrières Mipo possède déjà plusieurs droits miniers à Pointe-Noire, une presqu’île située en face de la Ville de Sept-Îles où se trouve l’aluminerie Alouette et la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire.

L’entreprise souhaite investir 125 millions $ pour exploiter, à compter de 2021, une carrière de granit pendant 10 ans. Ce projet, qui mise sur un filon de 500 millions de tonnes métriques de granit, permettrait de créer une cinquantaine d’emplois.

Source : TVA Nouvelles, 27-08-2019

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone