Les bonnes nouvelles de l’industrie

Usinage F.R., Tourbière Ouellet & fils, Laiterie Ora, Rio Tinto, Alcoa, A.M.T., Cotech/Xmétal, Technologie InovaWeld, Le Groupe P.N.F., Les Aciers Richelieu, Ressources Robex, Scott Bader ATC, Soucy Plastiques, Chrome Drummond, Kruger Biomatériaux, Électro Saguenay, CCTN/CBBC

 

Appui à trois entreprises en croissance du Bas-Saint-Laurent : Usinage F.R., Tourbière Ouellet & fils inc. et Laiterie Ora

Les entreprises Usinage F.R., Tourbière Ouellet & fils inc. et Laiterie Ora pourront poursuivre leur croissance en bénéficiant de contributions remboursables totalisant 595 000 $ de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Grâce à cette aide financière, Usinage F.R. pourra faire l’acquisition des équipements spécialisés lui permettant d’optimiser sa productivité et sa capacité de production. Pour sa part, Tourbière Ouellet & fils inc. pourra poursuivre son expansion grâce à l’acquisition et l’installation d’équipements de robotisation et d’automatisation de pointe.

Enfin, la Laiterie Ora procédera à l’acquisition d’équipements de transformation laitière pour soutenir sa croissance.

Source : Développement économique Canada, 13-08-2019


Québec pourrait aider à la relance de Sural à Bécancour

Des négociations sont en cours concernant la relance de l’usine Sural qui produit des tiges d’aluminium à Bécancour. Le gouvernement du Québec pourrait s’entendre avec un acheteur potentiel, selon le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

L’usine employait 75 personnes au moment de sa fermeture au début du mois de février. Une semaine plus tard, l’entreprise se plaçait sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC).

Le député Donald Martel affirme que son gouvernement est prêt à s’impliquer dans le dossier. «Ce n’est pas exclu que l’État ait de l’intérêt à investir là-dedans, compte tenu que ce sont quand même de bons emplois», dit-il.

Pour l’instant, impossible de savoir quelle entreprise est intéressée à racheter l’usine, mais selon nos informations, un des créanciers de Sural serait sur les rangs des acheteurs potentiels.

Rio Tinto et Alcoa, qui possèdent l’Aluminerie de Bécancour inc. (ABI), font partie des créanciers de Sural.

Dimanche soir, les travailleurs mis à pied ont été convoqués en assemblée syndicale pour étudier de possibles modifications à la convention collective.

Source : ICI Radio Canada, 13-08-2019


Appui de plus de 1,8 M$ aux projets innovants des entreprises Moulage sous pression A.M.T., Cotech/Xmétal et Technologie InovaWeld

Grâce à un soutien financier de 1 000 000 $, Moulage sous pression A.M.T. inc. pourra faire l’acquisition de technologies de pointe, dont une cellule de moulage de nouvelle génération, des automates, des protocoles et des interfaces performantes pour l’utilisation de ces nouvelles technologies, en vue d’améliorer sa capacité de production.

Pour sa part, Cotech/Xmétal bénéficiera d’une aide financière de 628 000 $ afin d’optimiser sa capacité de production et sa productivité grâce à l’acquisition de cellules robotisées pour la fabrication des godets de pelles mécaniques, des bennes de chargeurs sur roues, ainsi que de logiciels spécialisés.

Enfin, Technologie InovaWeld inc. pourra améliorer sa productivité et optimiser sa capacité de production en faisant l’acquisition et l’installation d’une cellule robotisée pour former des couvercles, ainsi que d’un robot emballeur et d’un système automatisé de découpe grâce à un appui financier de 221 102 $.

Source : Développement économique Canada, 13-08-2019


Appui de plus de 650 000 $ du gouvernement du Canada aux projets innovants du Groupe P.N.F. et des Aciers Richelieu

Grâce à un soutien financier de 475 632 dollars, Le Groupe P.N.F. inc. pourra accroître sa productivité et sa capacité de production en faisant l’acquisition d’équipement de production automatisé, notamment une ligne de production de cadres, une ligne robotisée d’encadrement et des machines de fabrication de filtres. Cette contribution permettra également la mise à jour du logiciel de gestion de l’entreprise ainsi que le réaménagement de son usine.

Quant à l’entreprise Les Aciers Richelieu inc., elle utilisera l’aide financière de 176 199 dollars de DEC pour faire l’achat d’une machine de coupe CNC et de soudeuses ainsi que pour réaménager des espaces de soudure et de coupe.

Source : Développement économique Canada, 12-08-2019


Ressources Robex inc.: Nouveau record de production de la mine de Nampala

Ressources Robex annonce un nouveau record de production d’or attribuable au deuxième trimestre de 12 089 onces (376 kg), représentant une moyenne mensuelle supérieure à 4 030 onces (125 kg). La mine de Nampala a réalisé en juillet sa meilleure production mensuelle d’or de 5 080 onces (158 kg).

La Société obtient ces résultats par une progression constante de l’usine : le dernier record du mois de juillet était un triple succès : une production record en tonnage avec plus de 167 000 tonnes de minerai traitées dans le mois, un exploit en matière de récupération et une prouesse technique en arrivant pourtant à diminuer significativement la consommation de cyanure (économie mensuelle de 75 000$).

L’ajout d’un concasseur d’ici la fin du mois d’août devrait permettre à la mine de Nampala de continuer cette progression : à l’heure actuelle, la société se situe dans une bonne position pour atteindre les objectifs opérationnels ambitieux qu’elle s’était fixés pour l’année 2019.

Source : Globe Newswire, 09-08-2019


Les entreprises Scott Bader ATC, Soucy Plastiques et Chrome Drummond ainsi que le CAE Drummond se partagent plus de 3,1 M$

Scott Bader ATC inc. se spécialise dans la fabrication d’adhésifs en polyester et en vinylester destinés à l’industrie des composites. Cette usine commercialise plus de 80 formulations différentes d’adhésifs.

Le projet vise à assurer la croissance de l’entreprise par l’adoption de technologies numériques. Les investissements serviront à réaménager l’usine, à automatiser l’approvisionnement et le dosage de résine et de poudres, et à mettre en place un système intégré de gestion de la production. La contribution de DEC portera sur l’automatisation de l’approvisionnement et du dosage de la résine et des poudres.

Soucy Plastiques inc. filiale autonome du Groupe Soucy, est une entreprise manufacturière qui se spécialise dans le moulage de pièces de polyéthylène à très haute densité moléculaire pour les marchés industriel, des sports motorisés, agricole, de la défense et pour divers autres secteurs.

Le projet vise à assurer la croissance de l’entreprise par l’amélioration de sa productivité et par l’augmentation de sa capacité de production.

La contribution de DEC portera plus spécifiquement sur l’acquisition de nouvelles presses et d’équipements de contrôle de la qualité, de même que sur les frais de robotisation et d’automatisation de la manipulation et de la finition des grosses pièces.

Chrome Drummond (1987) inc., aussi appelée Placage CrD, est une entreprise manufacturière spécialisée dans le placage au zinc.

Le projet vise à assurer la croissance de Placage CrD par l’amélioration de sa productivité et par l’augmentation de sa capacité de production. Il consiste à construire une nouvelle usine, à acquérir de nouveaux équipements et à implanter un système de gestion intégrée de la production. La contribution de DEC portera sur le système de gestion intégrée et sur l’acquisition des équipements de production, qui incluent notamment des réservoirs pour la ligne de placage, un pont roulant et des systèmes de ventilation.

De plus, le Fonds de développement économique Laprade-Drummond (CAE Drummond) se voit accorder une contribution non remboursable de 1 779 109 dollars sur une période de 5 ans.

Source : Développement économique Canada, 09-08-2019


2 M$ pour la productrice de filaments de cellulose Kruger Biomatériaux

Le gouvernement du Canada a investi 2 millions de dollars dans la société Kruger Biomatériaux, pour transformer l’usine pilote existante de Trois-Rivières en une usine commerciale. Une somme qui s’ajoute aux deux millions de dollars investis par l’entreprise.

La production de filaments de cellulose pourra passer en mode continu 24 heures sur 24, la faisant passer de 5 tonnes par jour à environ 15 tonnes, soit 6000 tonnes par année.

Les emplois actuels seront préservés, et on prévoit à terme la création d’autres emplois directs et indirects, incluant des partenariats de recherche avec UQTR, l’Université Laval et le centre d’innovation des produits cellulosiques Innofibre.

Kruger Biomatériaux, créé en 2013, est la division de Kruger ayant le mandat de produire et mettre en marché le biomatériau FiloCell. Elle compte une dizaine d’employés.

Source : Les Affaires, 06-08-2019


Électro Saguenay : 6,3 M$ pour construire le nouveau poste Mékinac

Électro Saguenay d’Alma a remporté un appel de proposition de 6,3 M$ pour la construction du nouveau poste Mékinac à 230 / 25 kV (Lots 3 et 4) en remplacement du poste Bourdais à Saint-Tite en Mauricie. Le poste de Mékinac sera raccordé à deux des quatre lignes de transport à 230 kV qui traversent le territoire.

On parle d’un chantier d’une durée de 11 mois à compter du 12 août. Il s’agit de travaux d’excavation, de bétonnage, de travaux électriques, etc. En période de pointe, nous aurons 25 travailleurs de chez nous et de la région sur place. Le défi sera de respecter l’échéancier. Il faut avoir terminé la portion civile pour les vacances de Noël, alors que la portion électrique va se faire en hiver et au printemps prochain », explique le vice-président de la division Énergie, Maxime Fleury.

Le gestionnaire ajoute que ce mandat de 6,3 M$ est un bon contrat pour l’entreprise jeannoise et ce, dans la continuité de son expertise. Électro Saguenay compte ces temps-ci quelque 150 employés.

Source : Informe Affaires, 08-08-2019


Appui de 396 000 $ du gouvernement du Canada aux investissements innovants de la Compagnie canadienne de tableaux noirs (CCTN/CBBC)

Grâce à ce soutien financier du gouvernement du Canada, CCTN/CBBC pourra accroître sa productivité et sa capacité de production par l’acquisition et l’implantation d’équipement robotisé en vue de numériser les processus de production.

C’est un gage de confiance fort apprécié qui nous permettra d’augmenter notre volume de production et de créer, à terme, quelque 25 nouveaux emplois dont la plupart à valeur ajoutée. La lamineuse automatisée servira à l’assemblage de différents types de panneaux qui seront utilisés dans plusieurs industries et marchés, tant au Canada qu’aux États-Unis. Elle aura des capacités uniques en termes de compositions de laminage, de dimensions et de flexibilité, en plus d’améliorer les retombées environnementales. »

Source : Développement économique Canada, 14-08-2019

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone