Les bonnes nouvelles de l’industrie

Investissement Québec, A&D Prévost, FjordAl Aluminium, ministère de l’Économie et de l’Innovation, Bombardier, DK-Spec, Bâtiments d’acier Finar

 

Investissement Québec octroie 5,2 M$ pour assurer la relève de A&D Prévost

Investissement Québec accorde un prêt de 5 250 000 dollars à même ses fonds propres à l’entreprise A&D Prévost afin de permettre à ses actuels dirigeants de racheter l’entreprise et d’en favoriser l’expansion.

L’appui financier d’Investissement Québec servira à un groupe d’actionnaires issus du comité de direction de A&D Prévost, sous le leadership de M. Claude Cardin, de prendre les rênes de la société, et d’assurer la relève et le développement futur de l’organisation.

Je pense que l’avenir de l’entreprise est prometteur car les bases sont solides. Ce financement d’IQ sert donc de passerelle entre les générations et permet à un jeune groupe d’entrepreneurs d’assurer la pérennité et la croissance de l’entreprise », a déclaré M. Claude Cardin, actuel président et chef de la direction, A&D Prévost.

Fondée en 1959, l’entreprise A&D Prévost se spécialise dans la fabrication de produits d’aluminium architectural de haute performance dédiés aux marchés institutionnels, commerciaux et résidentiels multiétages. L’entreprise réalise le traitement et la coupe de produits en aluminium pour les assembler en structures de toutes sortes telles des murs rideaux, des portes, des fenêtres, des lanterneaux, des encadrements et autres. Active dans les petits comme dans les grands projets, elle est aussi en mesure de fournir des conseils d’application produits, le calcul des charges structurales et les dessins techniques. L’entreprise compte plus de 220 employés.

Source : Investissement Québec, 19-06-2019


Ottawa et Québec accordent près de 2,8 M$ pour le démarrage de l’usine de FjordAl Aluminium

Les gouvernements du Canada et du Québec accordent des aides financières totalisant 2 780 000 $ à l’entreprise FjordAl Aluminium pour le démarrage d’une usine de fabrication de tiges d’aluminium dans le secteur de Jonquière, à Saguenay. Le projet, d’une valeur de 6 590 000 $, entraînera la création de 20 emplois.

Le gouvernement du Canada accorde une contribution remboursable de 1 000 000 $ consentie en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC. L’aide du gouvernement du Québec est constituée de deux prêts, soit un premier de 990 000 $, attribué à partir des fonds propres d’Investissement Québec, et un second de 790 000 $, issu du programme ESSOR du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à investir dans l’entrepreneuriat pour faire croître l’économie et la prospérité des Canadiens, c’est pourquoi nous appuyons le démarrage de l’usine de FjordAl Aluminium, qui mènera à la création d’emplois de qualité dans la région du Saguenay‒Lac-Saint-Jean. » a dit l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC.

FjordAl Aluminium produira des tiges d’aluminium de différents alliages et diamètres. Ces tiges, produites selon un procédé de coulée continue, peuvent servir à plusieurs usages, dont la transmission électrique, le soudage ainsi que la fabrication de rivets, de clous, de vis, de boulons, de matériaux de clôture, d’antennes et de fermetures à glissière. L’entreprise vise à atteindre une capacité de production de 15 000 tonnes métriques après deux ans d’exploitation.

Source : CNW, 27-06-2019


Bombardier lance le Learjet 75 Liberty : une nouvelle frontière pour l’avion phare Learjet

Bombardier annonce avec fierté le lancement du Learjet 75 Liberty, offrant à plus d’exploitants d’avions légers que jamais l’occasion de faire un bond en avant et d’accéder à la plateforme emblématique qui a lancé l’aviation d’affaires en Amérique.

Les passagers qui montent à bord du Learjet 75 Liberty de six places auront la liberté de s’étirer dans la seule suite exécutive de la catégorie des avions légers, dans une cabine époustouflante qui offre le vol le plus silencieux et le plus en douceur.
Le Learjet 75 Liberty sera offert au prix courant de 9,9 millions $ US, les premières livraisons étant prévues en 2020. Cette proposition de valeur exceptionnelle représente une nouvelle frontière pour la marque Learjet.

Le Learjet 75 Liberty offre de meilleures performances aux mêmes coûts d’exploitation que les avions concurrents. Le Learjet 75 Liberty, l’avion le plus rapide du segment des avions légers, présente un rayon d’action plus grand que celui de ses concurrents. Son autonomie de 2 080 milles marins permet de relier Las Vegas à New York, Seattle à Washington, D.C. et Mexico à San Francisco, sans escale.

L’avion Learjet 75 Liberty est certifié aux normes de sécurité les plus élevées de la Federal Aviation Administration (FAA), applicables aux avions de ligne commerciaux (chapitre 25), contrairement à la plupart des concurrents de la catégorie des avions légers qui sont certifiés aux normes du chapitre 23.

Source : Bombardier, 02-07-2019


Appui de 2 M$ du gouvernement du Canada aux projets innovants des entreprises DK-Spec et Bâtiments d’acier Finar

Le 3 juillet, Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, a annoncé l’attribution de contributions non remboursables totalisant 2 millions de dollars à DK-Spec et à Bâtiments d’acier Finar, deux entreprises de Lévis.

Grâce à un soutien financier d’un million de dollars, DK-Spec inc. pourra accroître sa productivité et sa capacité de production en faisant l’acquisition d’équipement stratégique pour la fabrication de produits novateurs plus performants, qui se démarquent par l’utilisation d’alliages favorisant une meilleure longévité des outils de coupe industriels spécialisés. Trois emplois seront créés dans le cadre de ce projet.

L’aide financière d’un million de dollars du gouvernement du Canada à Bâtiments d’acier Finar inc. permettra de soutenir l’acquisition, la livraison et l’installation d’une cellule robotisée au plasma, d’une chargeuse automatique et d’un système de brossage mécanisé. Le projet favorisera la croissance de l’entreprise par l’amélioration de sa productivité et de sa compétitivité. Il permettra la fabrication de produits novateurs en plus de créer quatre emplois.

Source : Développement économique Canada pour les régions du Québec, 03-07-2019


Québec dit oui à un terminal de 150 millions à Montréal-Est

Les investissements se sont faits rares à Montréal-Est dans les dernières années, mais le vent semble vouloir tourner. Québec vient de donner son aval à la construction d’un terminal en carburant pour avions d’une valeur de 150 millions.

Pour ce qui est du terminal de la Corporation internationale d’avitaillement de Montréal (CIAM), organisme à but non lucratif formé par des transporteurs nationaux et internationaux, il sera composé d’un terminal maritime, de 8 réservoirs et d’un pipeline d’environ 7 kilomètres qui ira se brancher sur l’oléoduc de Pipelines Trans-Nord. L’investissement à terme s’élève à 150 millions.

Le terminal servira à approvisionner les aéroports de Toronto, d’Ottawa et de Montréal.
Les travaux doivent débuter au printemps 2020 et durer 3 ans.

Source : LaPresse, 03-07-2019

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone