Sommet international du repreneuriat

Bilan de l’événement du 8 mai dernier

Dans le cadre du Sommet international du repreneuriat 2019 organisé par le Centre de transfert d’entreprise du Québec, Alexandre Sieber (IQ) et Marie-Claude Boisvert (Desjardins) ont participé à un panel portant sur les différents enjeux de la relève entrepreneuriale au Québec

Si la rareté de la main-d’œuvre a fait couler beaucoup d’encre ces dernières années, qu’en est-il des défis de la relève entrepreneuriale? Sachant qu’en 2017, près d’un propriétaire québécois sur quatre avait l’intention de procéder à un transfert de PME d’ici 2022, quelles sont les étapes cruciales de ce passage obligé et comment peut-il s’effectuer avec succès?

Lentement, mais sûrement

Sachant qu’un transfert d’entreprise s’échelonne sur cinq à huit ans, mieux vaut y songer plus tôt que tard. Il va sans dire que cette succession aura des impacts financiers, mais passer au suivant n’est pas qu’une affaire d’argent.

Quelles seront les nouvelles occupations à la suite de votre départ ? Conserverez-vous un rôle dans la gestion de l’entreprise? Si oui, lequel et pendant combien de temps?

Même si vos rêves d’évasion dans les Caraïbes n’ont pas à figurer dans le plan de relève, penser à la vie après l’entrepreneuriat est de mise.

Pour lire l’article au complet, cliquez ici.

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone