Les bonnes nouvelles de l’industrie

Électrique Lion, Evraz, Waste Robotics, Fabspec, Technolaser, Les Aciers Richelieu,Chantier Naval MDC, Verger Poméloi, Generation V Boat Builders, Domaine des Salanges, Club de motoneigistes, Croissance économique régionale par l’innovation (CERI), Agences de développement régional (ADR), Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), Miralis, Société de transport de Montréal (STM), Lumca inc., WikiNet, Ondia inc., Abcourt, Investissement Québec, Simleader, Usinage numérique HB, Cycles Devinci, Mecaer Amérique inc.

 

La Compagnie Électrique Lion lance un camion 100 % électrique

La Compagnie Électrique Lion, de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, a dévoilé lundi le tout premier camion de classe 8 entièrement électrique en présence de plusieurs dignitaires.

Le Lion8 est le premier véhicule du genre, un camion 10 roues à usage urbain doté d’une autonomie de 400 kilomètres.

« On s’est concentrés sur le « moins de 400 kilomètres » », a expliqué le président et fondateur de Lion, Marc Bédard.

« Il y a de 300 000 à 400 000 camions de classe 8 qui se vendent chaque année en Amérique du Nord et 45 % de ces ventes de camions de classe 8 vont faire moins de 400 kilomètres. C’est un énorme marché », a-t-il fait valoir.

Marc Bédard, dont les autobus d’écoliers tout électriques sillonnent déjà les routes du Québec depuis quelques années, s’attend donc à une forte demande alors qu’il sera jusqu’à nouvel ordre le seul constructeur nord-américain de camions 100 % électriques.

Le tout premier, qui prendra la route l’automne prochain, a déjà trouvé son acheteur, en l’occurrence la Société des alcools du Québec, qui utilise ce genre de camion pour la livraison en ville, surtout auprès des restaurateurs.

Le véhicule est toutefois très adaptable et peut avoir une boîte réfrigérée, être équipé d’une nacelle, d’une benne électrique, de l’équipement pour le ramassage de rebuts ou de recyclage et ainsi de suite.

« Ce n’est pas un rétrofit; c’est un camion qui a été fabriqué de A à Z pour être électrique », a précisé M. Bédard, ajoutant qu’il y a « quelque chose d’absolument extraordinaire avec ce camion-là, c’est que c’est à 100 % du génie québécois ».

Source : ICI Radio Canada, 11-03-2019


Ottawa annonce un investissement de 40 millions de dollars dans l’aciérie Evraz

Le gouvernement fédéral a annoncé, mercredi, à Regina, un investissement de 40 millions de dollars dans une initiative d’Evraz pour soutenir les emplois des métallurgistes de l’Ouest canadien.

Les fonds permettront de maintenir plus de 2100 emplois à Regina et à Red Deer, en Alberta, en plus d’en créer 35.

L’entreprise Evraz sera également en mesure d’améliorer ses installations et de réduire son empreinte carbone.

Source : ICI Radio Canada, 06-03-2019


1,4 M$ investi dans la gestion du tri des déchets

L’entreprise trifluvienne Waste Robotics a eu droit, ce jeudi après-midi, à un investissement de 1,4 million $ pour continuer de mettre au point un système plus efficient de tri des déchets commerciaux en faisant appel à la technologie, ainsi qu’à l’intelligence artificielle.

« Chaque semaine, vous mettez vos poubelles à la rue et vous faites un geste qui alimente l’industrie mondiale de 282 milliards par année. Chaque année, on dépense, en Amérique du Nord seulement, 63 milliards pour gérer les poubelles. Malgré tout ça, seulement 35 % sont récupérés et le reste va à l’enfouissement. On enfouit pour 10 milliards de ressources naturelles à chaque année, soit du papier, du métal et du bois, entre autres, qu’on n’est pas capable de récupérer. Ici, on développe les technologies pour être capable d’aller ce substrat-là. C’est ça les technologies propres », a témoigné Éric Camirand, président et directeur général chez Waste Robotics.

«En faisant de l’automatisation, on amène de l’efficacité, la qualité du prix et la prédictibilité sur la production, donc sur la capacité de recycler.»

Ce système contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre en réorientant des dizaines de milliers de tonnes de matières organiques destinées aux décharges chaque année.

Source : L’Hebdo Journal, 07-03-2019


Les entreprises Fabspec, Technolaser, et Les Aciers Richelieu bénéficieront de contributions totalisant 772 279 dollars

Les entreprises Fabspec, Technolaser, et Les Aciers Richelieu bénéficieront de contributions remboursables totalisant 772 279 dollars de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Les fonds, consentis permettront aux entreprises bénéficiaires d’atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés. La réalisation de leurs projets respectifs générera des investissements totaux de 2,2 M$ ainsi que la création de 21 emplois dans la région de Sorel-Tracy.

Fabspec inc.
Contribution remboursable de 300 000 $ sur un investissement total de 746 255 $

Le projet vise l’augmentation de la productivité et de la capacité de production de l’entreprise. La contribution versée portera sur l’acquisition et l’installation des nouveaux équipements de production automatisés, notamment des machines à souder automatiques, des rouleaux de tournage dynamiques et une table de découpe au plasma ainsi que l’implantation d’un nouveau logiciel de gestion.

Technolaser inc.
Contribution remboursable de 272 979 $ sur un investissement total de 909 930 $

Le projet vise à assurer l’expansion de l’entreprise et l’amélioration de sa productivité par l’acquisition d’équipements de production automatisés, tels qu’une machine de découpe laser à fibres optiques, une ébavureuse et une emballeuse.

Les Aciers Richelieu inc.
Contribution remboursable de 200 000 $ sur un investissement total de 550 000 $

Le projet vise à assurer l’expansion de l’entreprise et l’amélioration de sa productivité. La contribution versée servira à l’acquisition et à l’installation des nouveaux équipements de production automatisés, notamment une table de découpe au plasma équipée d’une tête 5 axes ainsi que la mise à niveau de la scie à ruban CNC.

Source : Développement économique Canada, 07-03-2019


Quatre entreprises et un organisme des Îles-de-la-Madeleine concrétisent leurs projets de développement et de croissance

Le gouvernement du Canada accorde près de 583 000 $ à Chantier Naval MDC, au Verger Poméloi, à Generation V Boat Builders, au Domaine des Salanges et au Club de motoneigistes de l’île du Havre-Aubert

Chantier Naval MDC, Le Verger Poméloi, Generation V Boat Builders, le Domaine des Salanges et le Club de motoneigistes de l’île du Havre-Aubert pourront mener à bien leurs projets en bénéficiant de contributions totalisant 582 500 dollars de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Grâce à ces aides financières, Chantier Naval MDC pourra assurer l’expansion de son entreprise et améliorer sa productivité; le Verger Poméloi pourra diversifier ses activités de production; Generation V Boat Builders et le Domaine des Salanges ont pu acquérir des équipements dans le cadre du démarrage de leur entreprise; tandis que le Club de motoneigistes de l’île du Havre-Aubert s’est doté d’une nouvelle surfaceuse pour assurer la qualité et la pérennité des sentiers de motoneige.

Source : Développement économique Canada, 07-03-2019


Le gouvernement du Canada appuie les petites et moyennes entreprises québécoises des secteurs de l’acier et de l’aluminium

Aujourd’hui, Richard Hébert, député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, a lancé Croissance économique régionale par l’innovation (CERI) – Acier et aluminium, une initiative nationale dans le cadre de laquelle le gouvernement du Canada investira 100 millions de dollars à l’échelle nationale, dont 26 millions de dollars par l’entremise de DEC, dans le soutien aux PME des secteurs de l’acier et de l’aluminium.

Livrée par les agences de développement régional (ADR), l’initiative Croissance économique régionale par l’innovation (CERI) – Acier et aluminium fournira un appui ciblé aux travailleurs et aux entreprises des secteurs de l’acier et de l’aluminium du Canada. Cet appui prendra la forme de contributions non remboursables qui seront versées aux PME utilisatrices d’acier et d’aluminium pour des projets d’adoption de technologies innovatrices visant à améliorer la productivité, l’innovation ou la compétitivité et à créer des emplois hautement spécialisés.

Source : Développement économique Canada, 11-03-2019


Miralis pourra accroître sa productivité et soutenir sa croissance au Canada et aux États-Unis

Miralis est une entreprise innovante et avant-gardiste en croissance spécialisée dans la création de cuisines haut de gamme et de mobilier permanent sur mesure. Pour accroître sa productivité, elle bénéficiera d’une aide financière remboursable de 1,4 million de dollars de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Miralis pourra faire l’acquisition d’équipements de pointe et robotisés, ce qui lui permettra d’augmenter sa capacité de production et ainsi, de soutenir sa croissance au Canada et aux États-Unis.

L’aide du gouvernement du Canada permettra plus spécifiquement d’accélérer l’intégration de la robotisation et de l’automatisation au sein de Miralis, qui pourra ainsi mieux répondre à la demande croissante. Ce sont aussi 25 emplois qui seront créés dans la MRC de Rimouski-Neigette grâce au projet.

Source : Développement économique Canada, 11-03-2019


Des autobus articulés électriques circuleront sur le boulevard Pie-IX en 2022

Le système rapide par bus (SRB) prévu sur le boulevard Pie-IX pourra compter sur 24 autobus entièrement électriques lorsqu’il entrera en service en 2022, a appris Métro.

La Société de transport de Montréal (STM) a lancé récemment un appel d’intérêt afin d’obtenir des analyses d’entreprises concernant des autobus électriques articulés de 18 mètres. La STM compte ainsi «évaluer certains aspects commerciaux et techniques sur ces véhicules électriques», indique l’appel d’intérêt.

Au cours des 12 prochains mois, la STM lancera un appel d’offres, avec plusieurs autres sociétés de transport en commun de la province, pour l’achat regroupé de 345 autobus électriques de 2022 à 2026.

Questionnée par Métro, la directrice exécutive du réseau de bus de la STM, Renée Amilcar, a indiqué que l’ensemble des 24 bus électriques articulés que la société de transport compte acquérir d’ici 2022 circuleront sur le boulevard Pie-IX, où d’importants travaux d’aménagement du futur SRB auront lieu dès le 18 mars.

Source : Journal Métro, 11-03-2019


Le gouvernement du Canada accorde des aides financières de près de 560 000 $ à Lumca, WikiNet et Ondia

Lumca inc., WikiNet et Ondia inc. pourront mener à bien leurs projets de développement en bénéficiant de contributions remboursables totalisant 559 500 dollars de la part de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Grâce à ces aides financières, l’entreprise Lumca pourra améliorer sa productivité et déployer sa stratégie de commercialisation en Amérique du Nord, tandis que la société WikiNet entend accroître le volume global de ses ventes et de ses exportations. Quant à la contribution versée à Ondia, elle permettra à l’entreprise de poursuivre l’amélioration de son produit et d’augmenter ses parts de marché à l’international.

Source : Développement économique Canada, 12-03-2019


Abcourt pourrait exploiter une mine à Barraute pendant 13 ans

Après quelques années à annoncer la remise en production imminente de la mine de zinc et d’argent Abcourt-Barvue, dans la région de Barraute, Mines Abcourt est désormais en possession d’un argument de poids pour concrétiser son engagement.

Le 8 février, la société propriétaire de la mine Elder à Évain a annoncé que la mise à jour de l’étude de faisabilité du projet Abcourt-Barvue avait donné des résultats positifs et que celle-ci est assortie d’une réduction importante des coûts en capitaux initiaux. La précédente étude datait de 2007.

La mise à jour comprend l’exploitation de trois fosses, soit Barvue (166 m), Abcourt Est (72 m) et Abcourt Ouest (42 m), ainsi que l’ouverture d’une mine souterraine pour produire un concentré de zinc-argent. La capacité de l’usine de traitement restera la même, à 650 000 tonnes de minerai par année, mais le circuit a été modifié en éliminant la cyanuration du minerai pour ne produire qu’un concentré de zinc-argent.

La durée de vie de la mine est présentement estimée à 13 ans. Abcourt a cependant précisé que des travaux d’exploration plus poussés permettraient de prolonger cette durée de vie en convertissant les ressources minérales en réserves exploitables.

Pour réaliser le projet, Abcourt aurait besoin de 41,3 M$ en capital avant production, incluant un fonds de roulement de 4 M$. Il s’agit d’une baisse de 42 % des coûts par rapport aux 71,3 M$ prévus en 2007. «Cette réduction a été possible grâce à l’achat, au cours des dernières années, de matériel d’usinage, lequel est maintenant disponible sur le site de la mine, et la location de l’équipement nécessaire pour les fosses, alors que nous envisagions plutôt l’achat en 2007 », a expliqué Abcourt.

Source : Le Citoyen Rouyn – La Sarre, 12-03-2019


Investissement Québec investit 750 000 $ pour soutenir la croissance de Simleader

Investissement Québec alloue la somme de 750 000 dollars, sous forme de prêt, à même ses fonds propres, à l’entreprise Simleader, spécialisée dans la conception de simulateurs et de simulations sur mesure.

L’appui financier d’Investissement Québec permet à l’entreprise de continuer de se démarquer en développant des simulateurs sur mesure, toujours plus performants, qui répondent aux besoins spécifiques de sa clientèle. Simleader est désormais plus en mesure de bonifier les fonctionnalités de ses solutions de simulation, qui font appel à la géolocalisation, à l’intelligence artificielle et à la réalité virtuelle, permettant de créer des simulations plus réalistes.

Fondée en 2012, Simleader offre des solutions de simulation pour le secteur aéroportuaire, en matière de sécurité et de formation du personnel au sol, au secteur municipal, pour les services d’urgence des villes et pour les corps policiers, au secteur des services préhospitaliers d’urgence et aux écoles de conduite en entreprise, pour ne nommer que ceux-là.

Source : Investissement Québec, 13-02-2019


Développement économique régional au Saguenay-Lac-Saint-Jean – Québec et Ottawa accordent 358 000 $ pour favoriser la croissance d’Usinage numérique HB

Les gouvernements du Québec et du Canada accordent respectivement 158 000 $ et 200 000 $ à l’entreprise Usinage numérique HB pour qu’elle puisse accroître sa capacité de production afin de répondre à la croissance de ses ventes. Ce projet, évalué à 667 000 $, permettra de procéder à l’acquisition et à l’installation d’un centre d’usinage de même qu’à l’achat d’un système de contrôle de qualité ainsi que de différents outils et accessoires.

Source : Investissement Québec, 12-03-2019


Cycles Devinci poursuivra son expansion grâce à l’acquisition d’équipements numériques

Cycles Devinci est une entreprise manufacturière hautement innovante qui conçoit, fabrique et commercialise des vélos haut de gamme. Pour demeurer compétitive et poursuivre sa croissance, elle bénéficiera d’une contribution remboursable de 696 375 dollars de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Grâce à cette aide financière, l’entreprise pourra procéder à l’ajout d’équipements numériques à la fine pointe de la technologie.

De plus, Cycles Devinci reçoit une contribution non remboursable, à hauteur de 74 800 dollars du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada pour la recherche et le développement de l’automatisation et la robotisation de leurs procédés de fabrication.

Source : Développement économique Canada, 13-03-2019


Le gouvernement du Canada accorde une aide financière de 1,2 million de dollars à l’entreprise lavalloise Mecaer Amérique

Mecaer Amérique inc. est un chef de file dans la fabrication de trains d’atterrissage pour les hélicoptères, les avions de transport régional et d’affaires et pour les avions d’entraînement militaire. Afin de répondre plus adéquatement aux exigences de sa clientèle et pour assurer sa croissance, l’entreprise bénéficiera d’une contribution remboursable de 1,2 M$ de Développement économique Canada pour les régions du Québec. Grâce à cette aide financière, l’entreprise pourra investir dans de nouveaux procédés menant à la création d’un centre d’excellence unique et de renommée mondiale pour la conception, la fabrication et la qualification de ses systèmes d’atterrissage intégrés.

La création du centre d’excellence et la transformation technologique de l’usine lavalloise entraineront également des retombées positives chez les fournisseurs canadiens auprès desquels Mecaer Amérique effectue des achats de dizaines de millions de dollars annuellement.

Source : Développement économique Canada, 13-03-2019

(Crédit photo : Journal Métro)
Partagez cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email