Les bonnes nouvelles de l’industrie

Eddyfi Technologies, Inuktun, Silverwing, TSC Inspection Systems, Caisse de dépôt, GRYB, BATEMAN MANUFACTURING, HarveyCorp, Adrien Desbiens & fils Construction, OptiMach, Hans Robot, Bombardier, Pratt & Whitney Canada, Presagis, AIM, L. Bélanger Métal inc.

 

Eddyfi Technologies encore mieux outillée avec l’acquisition d’Inuktun

Eddyfi Technologies est insatiable lorsqu’il est question de croissance. L’entreprise injecte 10 millions $ pour acquérir le fabricant canadien de systèmes de caméras et de véhicules robotisés Inuktun.

Cette transaction est la sixième en près de trois ans pour le groupe québécois qui conçoit et commercialise des équipements et des logiciels d’inspection destinés aux contrôles non destructifs, les CND comme on dit dans le jargon du milieu.

Grâce à cette acquisition, l’entreprise installée dans l’Espace d’innovation Michelet agrandit sa famille de 70 nouveaux talents. Elle compte aujourd’hui 450 travailleurs à travers le monde.

La direction est également en voie de réussir et même de fracasser son objectif de 2015 qui était d’atteindre un chiffre d’affaires de 100 millions $ d’ici 2020.

Depuis 2016, Eddyfi Technologies a notamment mis le grappin sur Silverwing et TSC Inspection Systems, deux compagnies au Royaume-Uni, et M2M, en France.

En 2017, la Caisse de dépôt et placement du Québec avait investi 36,5 millions $ pour appuyer l’ambitieux plan de croissance de l’entreprise de Québec.

Source : Le Soleil, 05-02-2019


GRYB acquiert BATEMAN MANUFACTURING

GRYB a le grand plaisir d’annoncer l’acquisition de BATEMAN MANUFACTURING. Cette entreprise de plus d’une quarantaine d’employés est située à Oro-Medonte, tout près de Toronto, et compte plus de 30 années d’expérience dans la fabrication de grappins et d’attachements pour les secteurs de la démolition et du recyclage.

Cette acquisition permet à GRYB de se positionner comme un leader national dans la fabrication et la vente d’attachements pour machineries lourdes, couvrant une multitude de secteurs : industriel, construction, démolition, recyclage et forestier.

GRYB maintient une forte croissance depuis ses débuts en 2007 et anticipe des revenus totalisant près de 40 millions de dollars en 2019.

Source : La Nouvelle, 19-02-2019


HarveyCorp investit 750 000 $ à Saint-Honoré

HarveyCorp investit 750 000 $ à l’aéroport de Saint-Honoré pour la construction d’un nouveau hangar de 5 000 pieds carrés destiné à l’hébergement d’avions privés. Le bâtiment sera complété en avril.

Ce nouveau hangar porte à 11 000 pieds carrés le total d’espaces détenus par HarveyCorp à l’aéroport de Saint-Honoré. À lui seul, le bâtiment pourra héberger cinq aéronefs.

Le nouveau hangar se distingue par sa structure hybride en bois massif (lamellé-collé) et acier. La structure en bois sera apparente, ce qui donnera une allure spécifique et originale au bâtiment. Le projet s’effectue en collaboration avec Structure Fusion, une société dont HarveyCorp est actionnaire avec l’homme d’affaires Dominique Briand.

Les plans ont été fait par l’architecte Luc Gauthier de la firme saguenéenne Les Maîtres d’œuvre. C’est l’entreprise Adrien Desbiens & fils Construction, de Jonquière, qui réalise la construction.

Source : Informe Affaires, 22-02-2019


Les entreprises manufacturières du Bas-Saint-Laurent peuvent compter sur des robots collaboratifs

L’entreprise OptiMach confirme la signature d’une entente de distribution de robots collaboratifs avec la multinationale Hans Robot.

Principal distributeur de la gamme Collaborative Robot Elfin Series au Québec et dans les Maritimes, OptiMach est très heureuse de permettre aux entreprises manufacturières du Bas-Saint-Laurent d’avoir accès à cette technologie pour améliorer leur productivité et répondre à un besoin de main-d’œuvre.

Le Elfin est un petit robot collaboratif, peu coûteux, simple à programmer et à intégrer sur une chaîne de production ou en appui dans des tâches répétitives. De plus, il ne demande que peu de maintenance, donc il n’est pas nécessaire d’avoir recours à une ressource spécialisée pour son entretien.

Source : L’Avantage, 25-02-2019


Québec annonce 41,3 M$ pour soutenir l’innovation dans l’industrie de l’aérospatiale

Le gouvernement du Québec annonce des aides financières de plus de 41,3 millions de dollars pour soutenir des projets d’investissement et d’innovation en aérospatiale totalisant plus de 115,2 millions de dollars.

SA2GE-3
Dans le cadre de la troisième phase du projet mobilisateur de l’avion écologique SA2GE, le gouvernement du Québec accorde 25 millions de dollars pour soutenir quatre projets totalisant des investissements de 50 millions de dollars.

AÉRO21
Le gouvernement du Québec appuie à hauteur de 16,25 millions de dollars l’initiative AÉRO21, sélectionnée dans le cadre de l’appel de projets stratégiques mobilisateurs. Évaluée à 65 millions de dollars, cette initiative a pour but de soutenir la réalisation de projets d’innovation au sein d’entreprises du secteur de l’aérospatiale, notamment des PME.

À ce jour, trois partenaires d’AÉRO21, soit Bombardier, Pratt & Whitney Canada et Presagis, ont soumis des sous-projets totalisant plus de 20 millions de dollars. D’autres entreprises du secteur pourront prochainement se joindre à cette initiative. Un premier appel de projets sera lancé dans les prochaines semaines.

Aérosystème international
Aérosystème international se dotera d’un système de gestion intégré et d’un système de gestion de la relation client, représentant des investissements de 125 860 $, dont 50 000 $ en contribution gouvernementale issue du programme PME en action.

Luxia innovation
Luxia innovation mettra en œuvre diverses activités au coût de 88 515 $, afin d’accroître ses ventes sur les marchés étrangers, telles que la participation à des foires commerciales, la prospection de nouveaux clients et la réalisation d’une étude de marché. L’entreprise bénéficie à cet effet d’une aide gouvernementale de 32 306 $ provenant du Programme Exportation.

Source : Magazine MCI, 25-02-2019


AIM acquiert le terrain et les équipements de L. Bélanger Métal inc.

Le chef de file dans la récupération des métaux, AIM vient de faire l’acquisition du terrain et des équipements de L. Bélanger Métal inc. à Trois-Rivières. AIM reprend ainsi les opérations de L. Bélanger Métal sans aucune interruption auprès des clients.

Cela permet également de maintenir une vingtaine d’emplois locaux. AIM concentre toutes ses activités de production, de transformation et de transbordement sur le site qu’elle vient d’acquérir.

En plus des opérations de transbordement qui se faisaient déjà, AIM Trois-Rivières devient également un centre de production et de transformation de métaux.

L’entreprise possède actuellement une soixantaine de sites. AIM fait le recyclage des métaux, des véhicules en fin de vie, des rebuts de construction, ainsi que pour la gestion de projets les plus complexes de démolition et de mise hors service.

Source : L’Hebdo Journal, 25-02-2019

(Crédit photo : L’avantage)
Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone