Les bonnes nouvelles de l’industrie

Alifab, Kraken Resort Dakhla, Usine Arvida, H2Lab, ABB, Broderie ML, Pratt & Whitney Canada

Sainte-Claire : Alifab sur une belle lancée

L’entreprise Alifab de Sainte-Claire a récemment débuté un projet nécessitant des investissements de 1,4 M$ qui permettront de doubler l’usine et l’engagement d’une quinzaine de personnes.

Spécialisée dans la fabrication d’équipements en acier inoxydable, Alifab a connu une belle progression de son chiffre d’affaires au cours des deux dernières années indique le directeur des services administratifs et des ressources humaines, Jean-François Raymond. « On observe une hausse du chiffre d’affaires de 70 % depuis deux ans. C’est la raison pour laquelle nous avons dû refaire notre plan stratégique. À mon arrivée en avril 2016, nous étions 40 personnes et sommes maintenant près de 60.»

L’usine ainsi agrandie aura une superficie totale de 28 000 pieds carrés, et l’entreprise prévoit déjà embaucher une quinzaine de personnes de plus.

Les travaux d’agrandissement de l’usine ont débuté le 6 novembre dernier et devraient se terminer au printemps ou à l’été 2018. «Être opérationnel à 100 % à l’été 2018 est un objectif, mais rien ne presse. Il n’y a pas d’urgence. On veut être sûr de bien faire les choses. La réflexion était en cours depuis un certain temps déjà.»

Source : La Voix du Sud, 13-12-2017

Des complexes hôteliers flottants de Malartic… au Maroc!

Cela fait 10 mois que les entreprises malarticoises Kraken Management et Soudure Dufer et une famille marocaine travaillent d’arrachepied pour lancer un projet innovateur en tourisme : Kraken Resort Dakhla, un complexe d’unités hôtelières flottantes construites en sol canadien avant d’être envoyés à Dakhla, au Maroc.

Pas moins de 70 unités hôtelières flottantes seront construites, accueillant entre autres chacune deux chambres, avant d’être envoyées au sud du Maroc. Pour Yannick Richard, président de Kraken Management, Kraken Resort Dakhla est un rêve professionnel qui devient réalité.

Le principe de ses véritables resorts flottants est inspiré des house-boats où les gens se baladeront sur l’eau à bord d’une petite maisonnée adaptée. Toutefois, les unités imaginées par Kraken Management sont bien différentes. En effet, aucun moteur ne sera relié aux stations.

À bord, on compte des sections avec jacuzzis, des salles de bains privées ou encore des zones de restauration.

La majorité des parties des unités hôtelières flottantes seront fabriquées chez Soudure Dufer, à Malartic. La construction des unités hôtelières flottantes s’effectuera dans les locaux de l’entreprise malarticoise pendant plus de 36 mois.

Source : L’Echo Abitibien, 15-12-2017

Un prolongement pour les usines Vaudreuil et Arvida

Le chef de la direction de Rio Tinto, Jean-Sébastien Jacques, a annoncé jeudi que son entreprise a entrepris des négociations avec Québec pour prolonger la vie des cuves précuites de l’Usine Arvida jusqu’à 2025. Parallèlement à ça, la multinationale se donne l’option de prolonger la vie de l’Usine Vaudreuil après 2022 et d’ajouter 16 cuves de technologie AP60 à ses installations.

Rappelons que la durée de vie des cuves précuites avait été prolongée pour la seconde fois jusqu’à 2020. Québec doit accorder des autorisations environnementales, car il s’agit de vieilles technologies. Pour ce qui est de l’Usine Vaudreuil, elle produit de l’alumine avec la bauxite qui est importée par bateau, ce qui est une façon de faire moins prisée aujourd’hui dans les installations de Rio Tinto. La survie des deux usines est liée de près. Ultimement, les phases 2 et 3 de la technologie AP60 remplaceront les cuves précuites.

Le grand patron de Rio Tinto a aussi dévoilé qu’il avait pris le déjeuner en compagnie du premier ministre du Québec, Philippe Couillard. De plus, son allocution s’est déroulée conjointement avec Dominique Anglade, vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. « Les discussions sont en cour avec le gouvernement du Québec. Maintenant, il n’y a pas de décision aujourd’hui faite d’un point de vue industriel. Comme je l’ai expliqué aujourd’hui, toute décision doit être basée sur la rentabilité », a-t-il précisé lors d’un point de presse tenu plus tard.

Jean-Sébastien Jacques a tenu aussi à annoncer que le siège social de la division aluminium de Rio Tinto à Montréal sera bonifié. « Presque 500 personnes y travaillent actuellement et au cours des prochaines années, l’équipe s’agrandira encore davantage », a-t-il mentionné.

Le président du Syndicat national des employés de l’aluminium d’Arvida (SNEAA), Alain Gagnon, s’est réjoui des annonces de Rio Tinto. Il évalue également que l’annonce de la compagnie se traduirait par un investissement autour de 500 M$.

Alain Gagnon a aussi expliqué que les 16 cuves additionnelles viendraient s’ajouter aux 38 existantes. Le total des deux phases subséquentes se chiffrerait à 272 cuves de production d’aluminium.

Source : Le Quotidien, 15-12-2017

Une aide financière de plus de 100 000 $ pour l’entreprise H2Lab

L’entreprise H2Lab pourra améliorer l’efficacité de ses opérations et assurer l’expansion et l’amélioration de sa productivité grâce à un financement de 107 914 $ consenti par Développement économique Canada pour les régions du Québec.

Les fonds, consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC, permettront à H2Lab, entreprise reconnue pour son expertise en matière d’analyses environnementales complexes, de procéder à l’acquisition de nouveaux équipements spécialisés dédiés à la réalisation d’analyses et destinés aux entreprises minières.

Source : Développement économique Canada, 15-12-2017

ABB aide Toronto à réduire à zéro les émissions générées par les trains

ABB fournira les éléments clés de la distribution d’électricité pour le projet Eglinton Crosstown, une nouvelle ligne de train léger sur rail (TLR) à Toronto, au Canada, afin d’en assurer une opération sécuritaire et fiable presque sans émissions. Le projet s’inscrit dans le cadre d’un investissement de 8,4 milliards de dollars du gouvernement ontarien qui vise à développer le transport en commun dans la région du grand Toronto et de Hamilton.

Le transport de personnes et de marchandise représente environ le quart de la consommation énergétique mondiale. Les véhicules à moteur, les trains et les avions qui utilisent des combustibles fossiles génèrent une proportion similaire de polluants atmosphériques à l’échelle mondiale, y compris les gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement de la planète, ainsi que le monoxyde de carbone et d’autres dangers pour la santé humaine.

ABB mettra en place un système de distribution et de traction d’énergie à tension moyenne, incluant des appareils de connexion isolés au gaz et des postes. La technologie novatrice de l’appareillage de commutation isolé au gaz d’ABB réduit l’empreinte écologique de presque 40 % et fournit une solution qui ne requiert presque pas d’entretien. La construction de la ligne Eglinton Crosstown est en cours, et sa mise en service est prévue pour 2021.

Source : ABB, 07-12-2017

Broderie ML doublera sa production

Poussé par la croissance, Broderie ML doublera, à partir de janvier, sa capacité de production. L’entreprise spécialisée notamment dans la commercialisation d’articles promotionnels, dans la broderie et la sérigraphie emménage dans de nouveaux locaux et est également en processus d’embauche de quatre nouveaux salariés.

« Nous passerons d’une superficie d’environ 400 pieds carrés à plus de 3 300 pieds carrés. Nous bénéficierons d’une salle de montre, d’une aire de production nettement plus grande, ce qui nous permettra de diminuer certains délais, en plus de doubler la production d’ici l’an prochain », fait savoir le propriétaire, Martin Lavoie.

Pour supporter la croissance de l’organisation, des investissements de 75 000 $ ont été nécessaires pour procéder à l’achat de brodeuses, équipement de sérigraphie et autres. « Dans notre bureau actuel, ça roule à plein régime.

Source : Informe Affaires, 18-12-2017

Le gouvernement du Canada accorde près de 500 000 dollars à Entrepreneuriat Laval, Électronique Organique Brilliant Matters, Bosk Bioproduits et Génidrone

Un organisme de soutien à la création et au démarrage d’entreprises et trois entreprises émergentes pourront poursuivre sur leur lancée, explorer de nouveaux marchés et exploiter de nouvelles technologies grâce à des contributions financières en appui à des projets qui généreront des investissements totaux de plus de 2,3 M$ dans la région.

L’organisme à but non lucratif Entrepreneuriat Laval inc. obtient une contribution non remboursable de 270 000 $ tandis que Génidrone inc., Électronique Organique Brilliant Matters inc. (site Web en anglais seulement) et Bosk Bioproduits inc. se voient accorder des contributions remboursables totalisant 219 450 dollars. Les différents projets permettront aussi la création de sept emplois permanents dans la région.

Les fonds, consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC, serviront à mettre en œuvre des stratégies de commercialisation et à concrétiser des projets d’expansion.

• Pour plus de précisions sur les quatre projets, veuillez consulter le document d’information connexe.

Document d’information connexe 

Source : Développement économique Canada, 19-12-2017

Le gouvernement du Canada accorde une aide financière de plus de 450 000 $ à APF Villeneuve

Une entreprise de la région de Lanaudière bénéficiera du soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec pour la réalisation d’un projet d’innovation. Grâce à une aide financière de 461 835 $ accordée par DEC, APF Villeneuve pourra faire l’acquisition d’équipements de pointe qui contribueront à l’accroissement de la productivité de l’entreprise. Le projet appuyé par DEC génèrera des investissements totaux de près de 900 000 $.

L’aide financière accordée à APF Villeneuve rendra possible l’achat d’une cellule d’usinage robotique à commande numérique permettant la découpe, le tournage et l’alésage de pièces complexes avec précision. L’entreprise pourra ainsi entamer son virage technologique et se préparer à l’émergence des nouvelles pratiques industrielles.

Source : Développement économique Canada, 18-12-2017

Le moteur PurePower® PW800 de P&WC sélectionné pour propulser le nouveau jet d’affaires Falcon

Pratt & Whitney Canada (P&WC) annonce que l’un des modèles de sa famille de moteurs PurePower PW800 propulsera le nouvel avion d’affaires Falcon, annoncé plus tôt aujourd’hui par Dassault Aviation. P&WC est une filiale d’United Technologies Corp.

Le moteur PurePower PW800 est optimisé pour les avions d’affaires long-courriers volant à haute altitude et à grande vitesse. Il utilise pour ses sections haute pression la même technologie éprouvée et rigoureusement testée que les turbosoufflantes à réducteur de la famille de moteurs PurePower de Pratt & Whitney, qui a été maintes fois primée. Cette technologie avancée est employée dans 15 autres applications de moteurs PurePower et compte plus de 400 000 heures de service.

Source : Pratt & Whitney Canada, 13-12-2017

©Photo gracieuseté

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone