APN, prendre le virage technologique ou disparaître

En vous promenant dans l’entreprise d’usinage de pièces de haute précision APN, à Québec, vous pourriez faire une rencontre surprenante : un robot qui nettoie les pièces, les sèche et les place dans des boîtes.

Dans la prochaine année, une dizaine de robots doivent arriver en renfort dans cette PME. Avec l’intégration de l’intelligence artificielle, ils pourront prendre des décisions après avoir collecté des données. Ces avancées technologiques sont rendues possibles grâce à un virage majeur démarré dans l’entreprise il y a environ cinq ans, afin de créer un système intégrateur pour connecter les humains et les machines.

« Ce logiciel développé à l’interne permet d’utiliser les données, de les valider, de prendre des décisions en étant plus efficace et d’éliminer des tâches, ce qui nous permet de réduire nos coûts et de vendre nos produits partout dans le monde », explique Yves Proteau, coprésident d’APN, active dans les secteurs de la haute technologie, de l’aéronautique et de la défense.

Lire l’article complet ici

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone