Les bonnes nouvelles de l’industrie

Lepage Millwork, Investissement Québec, Kirkland Lake Gold, Mine LaRonde, Macpek, Arianne Phosphalte, Bombardier, Compagnie Électrique Lion

Manufacturier innovant – Lepage Millwork poursuit sa croissance et crée une centaine d’emplois

Afin de demeurer compétitifs en améliorant la productivité de leur usine, les dirigeants de Lepage Millwork souhaitent acheter des équipements spécialisés et élargir leur gamme de produits pour affronter la concurrence américaine. Les gouvernements du Québec et du Canada versent une somme totalisant 9,6 millions de dollars pour la réalisation de ce projet. Cet investissement mènera à la création de 105 emplois, tout en consolidant ceux existants.

L’aide financière gouvernementale globale se répartit comme suit : un prêt de 2,8 millions de dollars provient du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, par l’entremise du programme ESSOR, et un prêt de 2,8 millions de dollars est accordé par Investissement Québec à même ses fonds propres. À ces contributions s’ajoute un prêt de 4 millions de dollars consenti par la Banque de développement du Canada (BDC).

Lepage Millwork fabrique des produits destinés aux résidences haut de gamme, avec des styles uniques qui intègrent l’utilisation de portes et de fenêtres en bois. Les produits fabriqués utilisent de la quincaillerie haut de gamme ainsi que plusieurs types de verres spécialisés, donnant ainsi un cachet personnalisé aux résidences.

Source : Investissement Québec, 27-10-2017

Investissement Québec annonce son soutien à Verbois

La tournée de l’Initiative manufacturière Investissement Québec s’est arrêtée à Rivière-du-Loup, ce matin, pour rencontrer des manufacturiers innovants du Bas-Saint-Laurent. À cette occasion, les entreprises Verbois, de Rivière-du-Loup et Produits métalliques PMI, de Rimouski, ainsi que le Centre de développement bioalimentaire du Québec, de La Pocatière, sont venus partager leur expertise en matière d’innovation.

Proposant séances d’information et témoignages d’entreprises, la tournée offre aux manufacturiers des rencontres avec des spécialistes pour les conseiller dans leur virage vers l’innovation et discuter du financement disponible.

« Rivière-du-Loup est reconnue comme ville entrepreneuriale de premier plan au Québec. Voilà pourquoi l’équipe de la tournée tenait à y aller. Nous y avons d’ailleurs réalisé un financement récemment avec un manufacturier innovant qui a résolument pris le virage 4.0, Verbois », a déclaré Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.
En effet, la Société a accordé un prêt de 300 000 $ à Verbois afin de lui permettre d’implanter deux cellules robotisées qui seront intégrées à son logiciel de gestion de la production. Ces importantes avancées technologiques lui permettront de faire face à une pénurie de main-d’œuvre tout en augmentant sa productivité.

Source : Investissement Québec, 26-10-2017

Kirkland Lake Gold continue d’accumuler les records

Au cours du troisième trimestre, la mine Macassa a commencé à produire de l’or à une profondeur de 1700 mètres. Le développement d’un horizon minier situé à 1825 mètres sous la surface devrait pour sa part se poursuivre au cours des prochains mois.

Les mines Macassa et Holt de Kirkland Lake Gold continuent de surfer sur les plus hautes vagues, alors qu’elles ont connu parmi leurs meilleurs trimestres de production.

Au 30 septembre, la mine Macassa à Kirkland Lake, où travaillent plusieurs Abitibiens, a déclaré une production de 48 200 onces d’or. Il s’agit de bonds de 12 % par rapport aux 42 900 onces d’or produites à pareille date en 2016 et de 5 % par rapport aux 45 700 onces déclarées au deuxième trimestre de 2017.

La mine Holt de Matheson a pour sa part vu sa production grimper de 13 %.

Source : La Frontière, 27-10-2017.

Record de production d’or à la mine LaRonde

Agnico Eagle a abordé sa 60e année d’existence par une excellente nouvelle, alors que son navire amiral, la mine LaRonde, a enregistré un record trimestriel de production d’or.

Au 30 septembre, la mine de Preissac/Cadillac avait produit 105 345 onces d’or en l’espace de trois mois. À pareille date en 2016, la production avait totalisé 71 784 onces d’or. Il s’agit donc d’un bond important de 46,8 %.
Les succès rencontrés à LaRonde semblent d’ailleurs loin de se terminer, alors qu’Agnico Eagle poursuit l’analyse en vue d’exploiter la section LaRonde 3, située entre 3,1 et 3,4 km sous la surface. Du forage de définition est en cours dans ce secteur, en particulier dans la portion ouest, où de la minéralisation à haute teneur a été identifiée.

En ce qui concerne le projet LaRonde Zone 5, à l’ouest des installations de LaRonde, 4,1 km de développement souterrain ont été complétés. La rampe atteint maintenant le premier niveau où sera extrait le minerai. La production commerciale devrait débuter à l’automne 2018.

Une fosse et deux satellites souterrains

À la mine Canadian Malartic, dont Agnico Eagle détient 50 % des intérêts, la part de production attribuable à la société minière a totalisé 82 097 onces d’or. Cela représente une hausse de 7,4 %.
Les opérations minières à la zone Deep 1 devraient pour leur part poursuivre leur lancée jusqu’à atteindre la cadence optimale en 2018.

À Rivière-Héva, même si elle approche à grands pas de la fin de sa durée de vie, la mine Lapa a, elle aussi, enregistré une hausse de production au troisième trimestre de 2017. Avec 17 169 onces d’or, celle-ci a dépassé de 5,7 % les 16 242 onces d’or obtenues au 30 septembre 2016.

Source : La Frontière, 30-10-2017

Macpek investit 10 M$ à Saint-Augustin

L’entreprise investit une dizaine de millions de dollars pour la construction d’un centre de distribution à Saint-Augustin-de-Desmaures et un nouveau point de vente ouvrira ses portes du côté de Drummondville en 2018.

Il s’agit du plus important investissement de la compagnie familiale spécialisée dans la vente de pièces pour véhicules lourds depuis sa fondation en 1974. Les travaux pour le centre de distribution, d’une superficie de 90 000 pieds carrés, sont commencés depuis le mois d’août. L’établissement devrait ouvrir ses portes en avril prochain.

À travers la province, l’entreprise détient 13 magasins-entrepôts et compte près de 250 employés. Elle enregistre un chiffre d’affaires de plus de 20 millions $. La succursale de Drummondville entraînera la création de cinq emplois. Elle sera d’une superficie de 6000 pieds carrés. Et d’autres projets d’expansion sont dans les cartons.

En début d’année 2017, le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau, avait confié que 2016 avait été «une cuvée exceptionnelle» pour la vente de terrains dans le parc industriel François-Leclerc. Outre Macpek, le géant américain FedEx construira aussi un centre de distribution dans ce secteur sur un terrain d’environ 1 million de pieds carrés. Un investissement d’au moins 8 millions $, selon les permis de construction.

Pour ces deux compagnies, une partie des travaux seront réalisés par l’entreprise Ronam Constructions.

Source : Le Soleil, 01-11-2017

Arianne Phosphate fait un pas de plus vers le démarrage

Arianne Phosphate a annoncé plus tôt ce matin, la finalisation de plusieurs mois de vérifications diligentes par une firme indépendante de Londres pour son projet de mine de Phosphate au Lac-à-Paul. Joint par Informe Affaires, le chef aux opérations d’Arianne, Jean-Sébastien David confirme que cette étape était cruciale en vue d’obtenir du financement d’institutions financières internationales, pour graduellement amasser les 1,2 G$ nécessaires au projet minier.

Le rôle des ingénieurs indépendants était de soumettre le projet du lac à Paul à un processus de vérification complet. Tous les aspects du projet : l’extraction, le traitement, les infrastructures et l’environnement ont fait l’objet d’études. Les coûts estimés de construction et d’opération ont été intégrés dans un modèle d’affaires qui permettra aux partenaires financiers d’évaluer leur intérêt à aller de l’avant et à participer au financement du projet.

Le rapport étant maintenant déposé, la documentation nécessaire à l’obtention de financements peut maintenant être soumise aux prêteurs qui valideront d’abord leur intérêt et ensuite la forme de contribution financière.
Dans le cadre du processus d’examen, une analyse du marché mondial du phosphate a été complétée. Le rapport soutient le besoin de projets supplémentaires d’ici 2020, car l’approvisionnement sera nécessaire afin de répondre à la croissance de la demande prévue au cours des prochaines années.

Source : Informe Affaires, 31-10-2017.

Bombardier : nouvelle commande ferme de 31 CSeries
Profitant de la présentation de ses résultats du troisième trimestre, Bombardier a annoncé ce matin avoir enregistré une nouvelle commande ferme de 31 avions CSeries assortie d’options sur 30 avions additionnels.

Le client européen, que Bombardier prend garde de ne pas identifier, aurait signé une lettre d’intention à ce propos. Cette dernière est conditionnelle à l’exécution d’une entente d’achat, prévue d’ici la fin de l’exercice.

D’après le prix affiché, une commande ferme serait évaluée à approximativement 2,4 G$US. Ce montant pourrait passer à environ 4,8 G$US si les 30 options étaient exercées.

Source : Les Affaires, 02-11-2017

La Compagnie Électrique Lion annonce un investissement stratégique par la Corporation Énergie Power

La Compagnie Électrique Lion (Lion), entreprise innovante œuvrant dans le domaine des transports à énergie propre, annonce aujourd’hui un investissement important et stratégique de la Corporation Énergie Power (Énergie Power), une filiale en propriété exclusive de Power Corporation du Canada. L’arrivée d’Énergie Power à titre d’actionnaire et partenaire vient appuyer la vision de Lion et confirmer son plan de commercialisation et d’innovation en matière d’électrification des transports.

L’investissement servira entre autres à poursuivre la distribution du premier autobus scolaire 100% électrique en Amérique du Nord, le eLionC, et au lancement des nouveaux autobus et camions de classe 5 à 8 entièrement électriques. Dès 2018, Lion débutera la commercialisation du minibus électrique, le eLionM, conçu pour le transport adapté, scolaire, collectif et urbain.

Source : Compagnie Électrique Lion, 01-11-2017

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone