La Journée Donneurs d’ordres/Fournisseurs porte ses fruits

Le Groupe Industriel Lachance à la conquête des États-Unis

Groupe industriel Lachance a obtenu, dans le cadre de la Journée Donneurs d’ordres/Fournisseurs de STIQ un contrat pour la construction de certaines pièces pour le train de San Francisco.

« Le Bay Area Rapid Transit (BART) est un projet majeur de Bombardier Transport en Californie. Le contrat va nous rapporter 3 millions $ sur trois ans et demi », a-t-il dit.

En six ans, le chiffre d’affaires de Groupe Industriel Lachance a doublé. Il est passé de 2 à 4 millions $.

L’ampleur de la demande est telle que la PME veut multiplier par deux son nombre d’employés au cours des prochains mois pour passer de 20 à 35 travailleurs.

M. Lachance lorgne aussi du côté des États-Unis, même si ce n’est pas toujours facile. « Les Américains essaient beaucoup de faire travailler leur réseau de sous-traitants avant d’aller au Québec », a-t-il observé.

Selon lui, les produits innovants seulement pourront se tailler une place là-bas. Sa compagnie veut vendre des pièces d’aluminium complexes à l’industrie américaine de l’énergie solaire en pleine expansion.

Richard Blanchet, président-directeur général de STIQ, s’est par ailleurs dit satisfait que la journée organisée par son équipe, mardi, puisse permettre à plus de 150 fournisseurs québécois de faire des rencontres d’or qui leur rapporteront des millions $ plus tard.

« Notre journée donneurs d’ordres/fournisseurs est une parfaite occasion pour générer des premières rencontres ciblées et de qualité entre donneurs d’ordres et fournisseurs, et il n’est pas rare que dès à la sortie de l’événement, certains fournisseurs aient déjà des demandes de soumissions dans leurs boîtes courriel. C’est la raison pour laquelle nous nous investissons tant dans l’organisation de cette journée unique qui a su s’imposer comme un événement majeur dès ses débuts. Cet événement est aussi une belle opportunité pour la conclusion de certains contrats, parfois après plusieurs mois de négociation. C’est un rendez-vous devenu un incontournable pour les intervenants du secteur manufacturier. », a-t-il conclu.

Source Le Journal De Montréal, 24 octobre 2017

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone