Intervention de Richard Blanchet, PDG de STIQ à TVA Nouvelles

Au lendemain de la Journée Donneurs d’ordres/Fournisseurs, Richard Blanchet était invité à échanger avec Pierre Bruneau sur TVA Nouvelles. L’occasion de revenir sur l’état de santé du secteur manufacturier et les points forts de l’actualité, l’acquisition du C-series par Airbus et la renégociation de l’ALENA

Les défis sont énormes dans ce secteur au Québec et Richard Blanchet, le président-directeur général de STIQ est venu en parler sur les ondes de LCN.

« Le problème en général n’est pas le développement de marché, mais plutôt le recrutement de personnel », mentionne-t-il.

« Les gens nous font part qu’ils ont même de la difficulté à recruter de la main-d’œuvre non spécialisée, parfois », ajoute Richard Blanchet.

Si certains des membres de STIQ affirment avoir implanté ou acheté des usines aux États-Unis, son président soutient que c’est quelque chose qui se faisait avant même la renégociation de l’ALENA.

« Le secteur manufacturier en est un qui est cyclique, pour le moment les choses vont bien alors les gens n’ont pas tendance à penser à quand ça ira moins bien. C’est certain qu’avec la renégociation de l’ALENA et ce qui se passe avec les États-Unis, les choses pourraient changer, mais pour l’instant le secteur va bien.», précise-t-il.

Selon le Baromètre industriel québécois, une étude de STIQ, le trois quarts des répondants considèrent le recrutement de la main-d’œuvre comme un problème assez ou très important.

Pour plus de détails, écoutez l’entrevue complète ici

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone