Veille tendances : rapport sur les compétences de la main d’oeuvre pour le 4.0

Un article publié par le MÉSI

Le Forum économique mondial vient de publier un rapport (EN), que vous pouvez retrouver en suivant ce lien, sur les compétences que les travailleurs doivent acquérir dans le contexte du marché du travail d’aujourd’hui. Ce dernier étant en évolution rapide et constante, le rapport révèle qu’il existe un décalage important entre la rapidité avec laquelle le marché du travail change et la capacité d’adaptation des travailleurs.

On y analyse notamment l’importance d’une mise à jour des compétences des travailleurs par pays, notamment par l’examen de l’exposition des individus au marché du travail en comparaison avec les aptitudes d’adaptation des travailleurs. Essentiellement, le Forum économique mondial constate notamment que ce décalage diffère fortement d’un pays à l’autre.

  • Le Forum économique mondial mentionne que près d’un adulte sur quatre a constaté un décalage entre ses compétences et celles qui sont nécessaires à son emploi actuel.
  • De plus, près de 35 % des compétences que les travailleurs doivent posséder, peu importe le secteur d’emploi, auront changé d’ici l’année 2020.
  • Près de 63 % des travailleurs américains ont participé à de la formation continue au cours de la dernière année.
  • Finalement, la majorité des employeurs qui ont été interviewés pour ce rapport mentionne le plus grand manque de talents et de compétences depuis l’année 2007.

Pour répondre à cet enjeu de taille, le Forum économique mondial propose plusieurs pistes d’action en matière de formation et de développement des compétences des travailleurs que les entrepreneurs, la société civile et les gouvernements devraient suivre.

Mentionnons les plus importantes :

  • Reconnaître les compétences actuelles des travailleurs et comprendre les besoins en matière de compétences.
  • Utiliser des outils de financement adéquats.
  • Susciter et maintenir la motivation des travailleurs à suivre de la formation et à développer leurs compétences au moyen de ressources simples à utiliser et faciles d’accès et de politiques publiques proactives.
  • Déterminer clairement les rôles de toutes les parties prenantes.
  • Connaître et promouvoir la formation continue et les nouvelles méthodes de formation ou les méthodes informelles.
  • Mettre en place des formations adaptées.
  • Connaître et promouvoir les cours en ligne qui sont adaptés aux besoins en matière de compétences.

Qui plus est, le rapport présente plusieurs meilleures pratiques de développement des compétences qui sont mises en place par des entreprises privées, des organismes de la société civile et des organisations gouvernementales de divers pays recensés.

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone