Les bonnes nouvelles de l’industrie

Gentec, Safari Condo, Societé Laurentide, AP&C, Métaux Russel, Québec et FTQ,  Saguenay, Groupe Océan, LeddarTech

Gentec vise le premier rang

L’entreprise Gentec Électro-Optique (EO) vise le premier rang mondial dans son domaine d’affaires. Rien de moins pour celle qui occupe présentement le deuxième échelon! «C’est une question d’années», parole de son président.

Michel Giroux est optimiste. Les astres sont alignés. Le carnet de commandes est bien garni et l’expansion se déroule selon les plans. L’entreprise, qui se spécialise dans la fabrication des faisceaux laser et des outils de mesure, a d’ailleurs ouvert l’automne dernier un premier bureau de vente au Japon.

Dans la capitale, Gentec-EO a investi au cours des derniers mois plus de 2 millions $ pour doubler la superficie de ses locaux ainsi que pour l’achat de nouveaux équipements.

Gentec-EO brasse notamment des affaires dans les secteurs pharmaceutique, scientifique, industriel, de l’automobile et militaire.

Et pour la suite des choses? La compagnie devrait atteindre les 100 cerveaux d’ici cinq ans. Et Gentec-EO espère conquérir de nouveaux pays.

Source : Le Soleil, 05-09-2015

Première pelletée de terre pour la nouvelle usine de Safari Condo à Saint-Frédéric

Occupant près de 75 % du parc industriel de Saint-Frédéric, Safari Condo, entreprise manufacturière de véhicules de plein air fondée en 1998, a effectué, dans la matinée du mardi 5 septembre, la première pelletée de terre officielle signalant le début de la construction de sa 4e usine.

Construite sur une surface de 23 000 pieds carrés, la nouvelle usine permettra d’augmenter la production de la roulotte Alto et aussi d’abriter les bureaux du siège social. Près de 60 emplois seront créés à l’issue du chantier, qui aura nécessité des investissements de 3 M$.

Source : En Beauce, 05-09-2017

L’entreprise Société Laurentide pourra optimiser ses opérations grâce à un projet d’investissement de 531 000 $

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec soutiennent, à hauteur de 361,000 $, un projet de 531 000 $ de Société Laurentide visant à optimiser les procédés de l’entreprise.

Ces contributions financières permettront d’améliorer la compétitivité à l’international de cet acteur clé de l’économie de la Mauricie, en permettant l’implantation de techniques de fabrication innovatrices, plus écologiques et plus efficaces.

Source : Développement économique Canada, 05-09-2017

AP&C inaugure une nouvelle usine de fabrication additive à la fine pointe de la technologie

L’équipe d’AP&C est heureuse de vous convier à l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication de poudres métalliques située à Saint-Eustache.

En tant que chef de file mondial dans la distribution de poudres métalliques utilisées en fabrication additive, AP&C a lancé ce projet d’expansion il y a 2 ans dans le but de répondre à la demande croissante dans le domaine de la fabrication additive, en plus d’assurer un approvisionnement nécessaire pour leurs clients des domaines de l’aérospatial, du biomédical et des secteurs industriels. Cet investissement de 31 millions de dollars dotera AP&C d’une deuxième installation et créera l’embauche de 106 employés additionnels sur trois ans, dont plus de la moitié d’ici la fin 2017.

•Date : Mardi 12 septembre 2017
•Heure : 10 h 30 à 12 h
•Lieu : 241 Allée du Golf/ Rue Robinson, Saint-Eustache, Québec, J7R 0L5 (Suivre les panneaux de signalisation vers AP&C à partir de là. L’usine AP&C se trouve au bout du cul-de-sac.)

Source : Magazine MCI, 06-09-2017

Métaux Russel annonce l’acquisition de Color Steels

Métaux Russel inc. annonce qu’elle a fait l’acquisition de Color Steels Inc. le 1er septembre 2017.

Color Steels est un centre de service qui traite et distribue des métaux prépeints à partir de ses installations de Thornhill, en Ontario, et de Laval, au Québec. Ses produits d’exploitation au dernier exercice s’élèvent à environ 45 millions de dollars. L’équipe de direction actuelle restera en place et David Sanderson demeurera président de Color Steels.

Source : Russel Metals Inc., CNW Telbec, 05-09-2017

300 millions $ pour les entreprises utilisant le fleuve

Une nouvelle enveloppe de 300 millions $ sera bientôt disponible pour soutenir les projets des entreprises privées associés aux pôles logistiques maritimes.

Le ministre responsable de la Stratégie maritime, Jean D’Amour, a confié mercredi lors d’un point de presse que l’argent proviendra d’un partenariat entre Québec (200 millions $) et le Fonds de solidarité FTQ (100 millions $).

Cet investissement avait été annoncé dans le budget provincial de 2015. Il s’ajoutera aux 300 millions $ annoncés pour le développement des zones industrialo-portuaires dans les régions du Québec. Et aux 200 millions $ pour le Programme de soutien aux investissements dans les infrastructures de transports maritimes.

À titre d’exemple, une entreprise utilisant le transport maritime pourrait faire une demande d’aide financière pour construire dans sa région un centre d’emballage.

Par ailleurs, afin d’aider les entreprises, la région métropolitaine de Québec est devenu récemment le premier Centre zone franche (ZF).

Et quels sont les avantages d’une zone franche? Il s’agit d’une accréditation du gouvernement fédéral permettant aux compagnies de profiter de programmes fédéraux offrant des avantages fiscaux, entre autres un allègement de taxes et une exonération de droits de douane. Il s’agit également d’un outil marketing pour attirer de nouveaux investisseurs étrangers dans la région.

Québec International agira comme coordonnateur auprès des entreprises de la région désirant participer aux programmes. La zone en question touchera Québec et Lévis.

Source : Le Soleil, 30-08-2017

Six pontons pour 4 M$ à La Baie

Saguenay vient de lancer les appels d’offres en vue de l’aménagement de nouveaux pontons antivagues dans le secteur du quai des croisières à La Baie, un projet estimé aux environs de quatre millions $.

Selon les plans et devis préparés par la firme d’ingénierie Norda Stelo, le projet consiste à la mise en place de six nouveaux pontons en béton de six mètres chacun. Ils seront dotés de blocs de flottaison en polystyrène expansé, barres d’amarrage, passages piétonniers avec toiture, garde-corps et mur de protection contre les éclaboussures. Les pontons sont destinés à recevoir des bateaux de croisières de moins fort tonnage que ceux qui mouillent habituellement dans la baie des Ha ! Ha !. Des passerelles d’aluminium et l’installation d’un système électrique et d’alimentation en eau sont également prévues de même que l’aménagement d’un mur coupes-vague.

Les entrepreneurs soumissionnaires ont jusqu’au 14 septembre prochain pour déposer leur prix.

Source : Le Quotidien, 01-09-2017

Une barge élévatrice pour Groupe Océan

L’entreprise Groupe Océan innove. La compagnie se dote d’une barge élévatrice qui permettra le transport de marchandises lourdes et plus complexes, notamment des pièces d’éoliennes, des transformateurs ou des locomotives.

En compagnie de responsables, chez Travaux maritimes Océan, le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a fait l’annonce du projet mercredi matin. Le gouvernement accordera d’ailleurs une aide financière de 914 250 $ à l’entreprise pour la construction de sa barge, dont la facture totale avoisinera 1,8 million $.

La nouvelle barge devrait être sur l’eau dès 2018. Elle pourra transporter environ 400 tonnes, soit plus d’une dizaine de camions lourds. Elle sera d’une longueur de 23 mètres par 3 mètres de largeur. Elle pourra desservir des quais qui étaient jusqu’à présent inexploitables en raison de leur hauteur et des marées. « Elle ne sera toutefois pas adaptée pour réaliser du transport en haute mer », précise le Groupe Océan.

Source : Le Soleil, 06-09-2017

LeddarTech obtient 130 millions$ pour son développement international

LeddarTech fait tourner les têtes des investisseurs étrangers. L’entreprise québécoise obtient 130 millions $ pour propulser sur le marché international sa technologie de détection LiDAR.

La compagnie a fait l’annonce jeudi matin au Musée national des beaux-arts du Québec en compagnie du maire Régis Labeaume. L’argent provient d’investisseurs étrangers comme la firme OSRAM, Delphi, Magneti Mareilli, Integrated Device Technology, Inc. (IDT) ainsi que du Fonds de solidarité FTQ.
LeddarTech, qui se spécialise dans le développement de technologie pour le marché de la conduite autonome, travaille depuis plus de dix ans sur son produit LiDAR (light detection and ranging).

En 2014, la compagnie avait signé une entente avec Valeo, l’un des principaux fournisseurs de composants et de systèmes intégrés pour de grands constructeurs automobiles comme Audi, BMW, Mercedes et Aston Martin.

Source : Le Soleil, 07-09-2017.

Partagez l'article :