Les bonnes nouvelles de l’industrie

Kirkland Lake Gold, Gouvernements Québec et Canada, Bioénergie La Tuque et Industries John Lewis, Fjordtech ,Les Métaux Canadiens Inc., Champion Iron Limited et Mines Richmont inc.

Production record d’or pour Kirkland Lake Gold

Aussi bien pour la mine Taylor que pour la mine Macassa (photo), le PDG de Kirkland Lake Gold, Avec 160 156 onces d’or au 30 juin, Kirkland Lake Gold a déclaré un record trimestriel de production.

Lors du deuxième trimestre de 2017, qui a pris fin le 30 juin, la société torontoise a signalé une augmentation de 24 % de sa production par rapport à pareille date en 2016. Cette performance est en grande partie attribuable à la hausse de 67 % de la production de sa mine australienne Fosterville, dont Kirkland Lake Gold a fait l’acquisition en novembre 2016 lors de la fusion avec Newmarket Gold.

Cependant, la mine Macassa de Kirkland Lake, où travaillent plusieurs Abitibiens, y a aussi joué un rôle. Au 30 juin 2017, sa production avait totalisé 45 699 onces d’or. Il s’agit d’une augmentation de 17 % par rapport aux 38 929 onces d’or déclarées un an plus tôt.

Du côté des mines que Kirkland Lake Gold opère à Matheson, lesquelles emploient aussi un certain lot d’Abitibiens, la production s’est accrue aussi bien à Holt qu’à Taylor, s’établissant respectivement à 15 101 (+17 %) et 12 218 onces d’or (+7 %).

Source : La Frontière, 10-07-2017


Investissement de 265 M$ pour la route de la Baie-James

Québec et Ottawa investissent 265 millions de dollars pour la réfection de la route de la Baie-James.

L’annonce a été faite cet après-midi par le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, le ministre régional Luc Blanchette et le député d’Ungava, Jean Boucher.

Le projet conjoint couvre les 620 km de la route de la Baie-James.

Une réfection sera effectuée sur plus de la moitié de la chaussée.

D’autres travaux seront aussi réalisés, notamment le remplacement de ponceaux et de l’équipement de sécurité routière comme la signalisation et les glissières de sécurité.

Source ICI Radio Canada, 10-07-2017


Innovation rime avec croissance et nouvelles énergies propres à La Tuque

Le député de Saint-Maurice—Champlain et ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne a annoncé, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, l’honorable Navdeep Bains, que Bioénergie La Tuque et Industries John Lewis se voient accorder une aide financière totalisant 1 069 250 dollars, sous forme de contributions remboursables.

Bioénergie La Tuque reçoit 500 000 dollars afin de réaliser la première phase d’études technicoéconomiques de faisabilité nécessaire au démarrage d’une usine de bioraffinage à La Tuque, pour valoriser la biomasse forestière résiduelle.

La contribution de 569 250 dollars à l’entreprise Industries John Lewis lui permettra d’acquérir une troisième ligne de finition et des équipements de moulurage pour son usine située à La Tuque, afin de soutenir la croissance de ce chef de file dans la fabrication d’un produit à valeur ajoutée.

Ces deux projets injecteront plus de 2,6 millions de dollars en investissement dans la région et permettront de conserver ainsi que de créer, en Mauricie, des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne.

Source : Développement économique Canada, 06-07-2017.


Fjordtech en croissance : main-d’œuvre recherchée

La firme d’ingénierie et de fabrication baieriveraine Fjordtech recherche des travailleurs pour répondre à la demande de sa clientèle.

Des postes de mécaniciens, soudeurs, tuyauteurs, machinistes, contremaîtres et conseillers SST sont offerts dès maintenant. Le directeur des ressources humaines (RH) et de la santé et sécurité au travail, Danys Chabot, assure que cette période de recrutement est dédiée à des besoins immédiats.

Au fil des années, Fjordtech a réalisé de nombreux mandats partout au Québec. L’une de récentes réalisations de l’entreprise aura été les travaux de mise à niveau de la fonderie Glencore Canada à Rouyn-Noranda.

« En ce moment, nous acceptons encore des contrats, mais pour bien livrer la marchandise, il faut de la main-d’œuvre compétente et disponible dès maintenant. C’est pour cette raison que nos énergies sont mises dans la recherche de ressources », indique-t-il.

Le directeur rappelle que des emplois de qualité à temps plein sont offerts à compter des prochaines semaines.

Source : Informe Affaires, 04-07-2017.


Québec confirme un investissement dans les Métaux Canadiens

Les Métaux Canadiens Inc. prévoit compléter au cours des prochains mois un financement d’un montant total de 8 M $, lequel viendra compléter le plan de financement global de 9,2 M $ élaboré pour entreprendre l’ensemble des phases de réalisation du projet. Par le fait même, la Société est heureuse d’annoncer que Ressources Québec inc., filiale d’Investissement Québec et agissant à titre de mandataire pour le Gouvernement du Québec a obtenu l’autorisation de son mandant d’investir 2,125 M $ sous forme de capital-actions dans les Métaux Canadiens à un prix à être déterminé, à la satisfaction de Ressources Québec, notamment dans le but de soutenir les phases de réalisation du projet incluant l’étude de faisabilité et de l’étude d’impact environnementale et la demande de certificat d’autorisation de notre projet d’usine d’alliage de silicium.

Cette confirmation d’investissement de Ressources Québec de 2,125 M $ s’inscrit dans le cadre du développement d’un projet d’usine d’alliage de silicium à Baie-Comeau.

Les Métaux Canadiens se concentre sur le développement de se son projet Langis, un dépôt de silice de haute pureté situé dans la province de Québec. La Société se positionne rapidement comme fournisseur de silice de haute pureté et d’alliage de silicium en Amérique du Nord.

Source : Marketwired, 12-07-2017


Un financement par emprunt de 180 millions de dollars US positionne la mine du lac Bloom vers un redémarrage

Champion Iron Limited est heureuse d’annoncer l’obtention d’une promesse conditionnelle de financement par emprunt de 180 millions de dollars US pour sa filiale Minerai de fer Québec inc. (« MFQ ») par la Caisse de dépôt et placement du Québec (Caisse) et Sprott Resource Lending (Sprott). Ce financement s’inscrit dans le redémarrage des opérations à la mine de fer du lac Bloom (« lac Bloom ») située près de Fermont, au Québec.

À la suite de l’étude de faisabilité relative à la mine du lac Bloom effectuée plus tôt cette année démontrant que les opérations minières sont financièrement viables, Champion s’est concentrée sur l’obtention du financement nécessaire pour le redémarrage de la mine, potentiellement dès le premier trimestre de 2018.

Source : Champion Iron Mines, Newswire, 12-07-2017


Mines Richmont annonce de solides résultats opérationnels pour le deuxième trimestre

Mines Richmont inc. annonce de solides résultats pour son deuxième trimestre grâce à une production globale de 31 249 onces d’or à un coût au comptant de 725 $ (539 $ US) l’once. Ce solide rendement opérationnel est dû à l’importante production à la mine Island Gold.

La production de l’ensemble de la Société s’est élevée à 31 249 onces d’or (35 040 onces vendues) pour le trimestre, soutenue principalement par la forte production à la mine Island Gold de 26 110 onces d’or (29 534 onces vendues). La mine est désormais bien placée pour atteindre ou dépasser la limite supérieure des prévisions de production de 87 000 à 93 000 onces pour l’année.

La mine Island Gold a atteint une productivité record de la mine souterraine de 1 148 tonnes par jour, surpassant la cible de 1 100 tonnes par jour prévue pour la fin de 2018. L’usine a traité une moyenne record de 940 tonnes par jour et devrait atteindre la productivité cible de 1 100 tonnes par jour pour la fin de 2018, lorsque l’expansion de l’usine sera complétée.

Source : Richmont Mines, 13-07-2017

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone