Les bonnes nouvelles de l’industrie

TM4, Asbestos, Réseau des villes innovantes du Québec (RVIEQ), ModCenter 293

Une aide de 4,25 M$ accordée à TM4 pour le développement d’autobus électriques avec prolongateur d’autonomie

Le gouvernement provincial a attribué une aide financière de 4,25 M$ à l’entreprise TM4 inc., le 22 juin, pour concevoir un système de propulsion rechargeable pour véhicules lourds, soit un système électrique avec prolongateur d’autonomie.

C’est aux installations de la Société de transport de Laval (STL) que Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, a fait l’annonce de ce projet pilote, de près de 9 M$ qui permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 51 t éq. CO2.

Ce projet novateur est financé par le Fonds vert, dans le cadre du programme Technoclimat découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

TM4, une entreprise québécoise, s’est associée à Cummins, un fabricant mondial de moteurs diesel pour permettre à la STL d’utiliser les deux autobus dotés de la technologie développée.

David De Cotis, président du conseil d’administration de la STL, affirme que dans l’optique d’électrifier son parc d’autobus, la STL testera deux autobus électriques avec prolongateur d’autonomie dès l’automne. Une borne de recharge sera installée à la proximité du métro Cartier. « Ce projet pilote de 18 mois au coût de 8,5 M$ permettra d’accueillir les connaissances de cette technologie-là afin qu’un jour, nous puissions changer notre flotte pour qu’elle soit électrifiée d’ici 2023. Nous espérons avoir entre 8 à 15 autobus électriques d’ici 2020. Par la suite, nous voulons acheter seulement des autobus électriques. »

Source : Courrier Laval, 22-06-2017


Québec met le cap sur le transport vert et le solaire

Le gouvernement Couillard investira 1,5 milliard de fonds publics afin de mettre en branle un projet vert dans le secteur de l’énergie.

Production d’électricité solaire, subventions au transport vert, disparition du charbon: le gouvernement Couillard investira 1,5 milliard d’ici trois ans pour encourager l’énergie propre et réduire la dépendance au pétrole, a appris La Presse. Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a dévoilé le 25 juin un plan de 43 mesures pour atteindre ces objectifs.

Le plan d’action qu’a dévoilé le ministre vise à accélérer la transition vers des sources d’énergie propres. Québec vise une réduction de 40 % du pétrole consommé dans la province d’ici 2030.

La première série de mesures devrait entraîner une baisse de 6 % d’ici trois ans. C’est l’équivalent de 1,15 milliard de litres de carburant par rapport à 2013.
Cette économie donnera un coup de pouce à la balance commerciale du Québec, puisque la quasi-totalité du pétrole consommé dans la province est importée.

Source : Lapresse, 26-06-2017


Un coup de pouce de 3,2 M$ pour les acheteurs d’autobus scolaires électriques

Le ministre des Transports, monsieur Laurent Lessard, vient personnellement d’informer la compagnie Autobus Lion qu’un montant de 3,2 millions de dollars serait versé aux acheteurs d’autobus électriques, jusqu’à concurrence de 125 000 $ par autobus, et ce, sous forme d’allégement fiscal.

Selon Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme, le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx a indiqué dans une lettre adressée à tous les présidents des commissions scolaires du Québec le 31 mai, que le terme actuel de cinq ans exigé aux acheteurs d’autobus scolaires pour rembourser leur achat passera, éventuellement, à huit ans.

Source : Journal Le Nord, 25-06-20017


Centre d’innovation minière: un projet de 4 M$ à Asbestos

Asbestos a officiellement lancé son Centre d’innovation minière, mardi. Le projet de plus de 4 millions de dollars comprend une mini-usine pilote d’extraction des résidus miniers. Il s’agirait d’une première au Québec. Le lancement des activités est prévu en août.

Le coup d’envoi du Centre d’innovation minière de la MRC des Sources se concrétise avec une aide financière de 2,5 millions $ du gouvernement fédéral. L’annonce a été faite en présence de la ministre du Développement international et de la Francophonie Marie-Claude Bibeau, en conférence de presse.

Plusieurs partenaires s’unissent pour ce projet : le Cégep de Sherbrooke, la Commission scolaire des Sommets, la Ville d’Asbestos, la Corporation de développement socioéconomique, la MRC des Sources, la Société d’aide au développement de la collectivité des Sources et l’Université de Sherbrooke.

Le Centre, dont La Tribune a déjà fait écho, est l’un des maillons du pôle de développement industriel et minier de la MRC des Sources, un autre projet sur les rails. À terme, le projet pourrait générer une dizaine d’emplois.

Source : La Tribune, 27-06-2017


Un fonds de 400 000 $ pour l’innovation dans l’Est-du-Québec

Les membres du Réseau des villes innovantes du Québec (RVIEQ), dont font notamment partie Gaspé, Carleton-sur-Mer et Sainte-Anne-des-Monts, se donnent le moyen de leurs ambitions avec la création d’un fonds de 400 000 $ sur trois ans.

La somme servira de levier financier, de soutien pour la compétitivité des entreprises et de promotion pour faire mieux connaître les différentes expertises et recherches industrielles présentes sur le territoire. Un premier appel de projets se fera en septembre prochain. Un comité d’analyse formé de cinq experts en provenance de tout le territoire sera chargé d’analyser les demandes et de recommander leur acceptation.

Le Fonds d’innovation soutiendra essentiellement les projets déposés par des entreprises faisant affaire avec l’un ou l’autre des centres collégiaux de transfert technologique installés dans l’Est-du-Québec, comme par exemple le TechnoCentre éolien, le CIRADD ou encore Merinov.

Des discussions sont d’ailleurs actuellement en cours avec les autres partenaires municipaux de l’Est afin de bonifier les fonds disponibles et créer un levier financier encore plus important. L’enveloppe pourrait éventuellement doubler et passer à 800 000$. Les 11 villes participantes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie sont pour l’instant invitées à contribuer à hauteur de 1$ par habitant par année. Outre les autres villes citées plus haut, Montmagny, La Pocatière, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Rimouski, Mont-Joli, Matane et Amqui font partie du RVIEQ.

Source : La Pharillon, 27-06-2017


Enveloppe de 168 000 $ pour réduire les GES en Gaspésie

Le Conseil régional de l’environnement Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CREGIM) recevra une aide financière gouvernementale de 168 000 $ sur trois ans pour réaliser un projet de réduction d’émissions de gaz à effet de serre.

Le soutien financier permettra de faire avancer la réflexion, le dialogue et la mobilisation régionale autour des enjeux des changements climatiques. Concrètement, la somme sera utilisée pour concevoir et réaliser un projet visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre, sensibiliser les acteurs du milieu, dresser un portrait de l’adaptation dans la région et faire rayonner les pratiques exemplaires.

Source : Le Pharillon, 20-06-2017


Le ModCenter 293 propulse Groupe SGM en tête de l’industrie 4.0 au Québec

Groupe SGM a procédé au dévoilement du ModCenter 293, une machine-outil à contrôle numérique à la fine pointe de la technologie. Unique au Québec et seulement la troisième du genre au Canada, elle représente un investissement de plus de 500 000 $.

C’est lors d’une conférence de presse se déroulant au siège social de l’entreprise campivallensienne que Groupe SGM a présenté son nouvel appareil digital effectuant la découpe précise et rapide de panneaux de contrôle.

En plus d’exponentiellement augmenter le volume de production et réduire les délais de mise en marché, l’automatisation de ce procédé permet d’uniformiser la qualité des produits finaux et offre une place de choix à l’entreprise parmi les leaders de l’industrie 4.0 au Québec.

Monsieur Peter Schiefke, député de Vaudreuil-Soulanges et secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse), a profité du dévoilement du ModCenter 293 pour annoncer une contribution remboursable consentie par Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) à la division SGM Automation de Groupe SGM pour l’achat de l’équipement.

De son côté, Monsieur Stéphane Billette, député de Huntingdon et Whip en chef du gouvernement du Québec, a rappelé le soutien continu de la part du gouvernement envers Groupe SGM. Ce support s’est notamment manifesté par l’accompagnement offert à travers le Programme PME en action.

Source : CNW, 27-06-2017


Programme de recherche en partenariat sur la production et la transformation de l’aluminium – Le projet de l’École polytechnique de Montréal retenu dans le cadre du premier concours

L’initiative de l’École polytechnique de Montréal fait partie des trois projets retenus à la suite du premier concours du Programme de recherche en partenariat sur la production et la transformation de l’aluminium, piloté conjointement par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. M. Frédérick Gosselin en est le chercheur responsable. En tout, 900 000 $ seront accordés à l’ensemble des projets.

L’École polytechnique de Montréal mettra en œuvre une initiative touchant la modélisation, l’optimisation et l’automatisation de la mise en forme par grenaillage de revêtements d’ailes d’avion en aluminium.

Source : CNW, 26-06-2017

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone