Des pièces de motoneiges au grand groupe industriel

Une entrevue de La Presse avec Eric Côté, président et chef de l’exploitation du Groupe Soucy

C’est à la suite d’un accident de travail que Gilles Soucy décide, en 1967, de créer sa propre entreprise de composants de remplacement destinés à l’industrie de la motoneige qui était alors en pleine explosion au Québec. Cinquante ans plus tard, Groupe Soucy chapeaute pas moins de 12 unités industrielles qui emploient 1600 personnes à partir de son siège social Soucy International à Drummondville.

Depuis cinq ans maintenant, c’est Eric Côté, le neveu de Gilles Soucy – aujourd’hui âgé de 77 ans –, qui préside les destinées de l’entreprise industrielle emblématique de Drummondville, que j’ai déjà baptisée l’oasis industrielle de la 20.

Eric Côté est né et a grandi à Valcourt, où il a passé ses étés d’étudiant à travailler à l’usine de Bombardier de la célèbre municipalité. Son père, ingénieur, a œuvré avec J.-Armand Bombardier avant de devenir le bras droit de Laurent Beaudoin. Il a été vice-président exécutif de Bombardier jusqu’à sa mort en 1992.

« Après mes études en génie, je me suis joint à Bombardier Aéronautique où j’ai occupé différentes fonctions de direction jusqu’à ce que mon oncle me demande de prendre la direction de l’entreprise Baron Soucy, qu’il venait d’acquérir en 2005.

« Baron était un important fournisseur de pièces en caoutchouc pour Bombardier Produits récréatifs et l’entreprise a fait faillite. Mon oncle l’a rachetée pour continuer d’alimenter BRP et j’ai pris la direction de l’entreprise qui comptait 200 employés à Saint-Jérôme », relate le gestionnaire.

Baron Soucy est mieux connue du grand public pour son rôle de fabricant officiel de toutes les rondelles de la Ligue nationale de hockey, une activité prestigieuse, mais qui ne représente qu’une fraction de son volume d’affaires.

En 2012, Eric Côté prend la direction générale de Groupe Soucy, alors que Gilles Soucy délaisse de plus en plus la gestion quotidienne des activités du groupe qu’il a créé pour occuper le rôle de président du conseil de Soucy Holding.

« C’est un conseil d’administration familial où je siège avec les deux enfants de Gilles : Stéphane, qui est responsable des technologies de l’information du groupe, et Chantal, qui est en charge de la gouvernance de l’ensemble des 12 entreprises de Groupe Soucy. »

Lire l’article complet

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone