Un investissement de 19 M$ chez Thomas & Betts

L’entreprise modernisera son usine de fabrication de composants électriques située à Saint‐Jean‐sur‐Richelieu, en Montérégie

Le projet est évalué à 19 millions de dollars et Québec octroie une aide financière de 1,5 million de dollars pour la réalisation du projet.

Fondée il y a 120 ans à New York et acquise en 2012 par le Groupe ABB, Thomas & Betts détient une cinquantaine d’usines aux États-Unis, en Europe, en Asie et au Canada.

Au Québec, l’entreprise génère plus de 1400 emplois répartis au sein d’un centre de distribution et de six usines, dont celle située à Saint‐Jean‐sur‐Richelieu. Cette dernière est spécialisée dans la transformation de métal servant notamment à la fabrication de raccords, de boites et d’accessoires électriques.

Nous sommes heureux d’être un partenaire de choix du gouvernement du Québec, lequel reconnait nos efforts afin d’améliorer la compétitivité de nos sites manufacturiers québécois.

Alain Quintal, vice-président Fabrication et Technologies
Thomas & Betts

Pour en savoir plus

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone