Les bonnes nouvelles de la semaine

Demers Ambulance, Turliq et Quest, EBI Environnement, Bombardier Transport, Hydro-Sherbrooke, Publiforme, Super Décapant, Tôle Vigneault, L-3 MAS et ISE Métal.

La Caisse investit dans Demers Ambulances

La Caisse de dépôt et placement du Québec s’est associée avec un partenaire privé pour investir dans la compagnie Demers Ambulances, de Belœil, en Montérégie, un des plus importants fabricants de ce type de véhicules en Amérique du Nord, a-t-on annoncé mardi. « Cette transaction permettra à Demers de consolider ses parts de marché au Canada et de poursuivre sa croissance internationale », a-t-on indiqué dans un communiqué. Demers Ambulances est le plus important fabricant dans ce secteur au Canada. Depuis sa fondation en 1960, l’entreprise a vendu plus de 18 000 ambulances dans au-delà de 20 pays.

Source et article complet : Le Journal de Montréal, 22 novembre 2016


Tugliq et Quest s’unissent pour un développement minier durable et responsable

Minéraux rares Quest ltée, une société qui a pour mission de devenir le premier producteur intégré d’oxydes d’éléments de terres rares au Canada, s’associe avec Tugliq Énergie, une entreprise québécoise offrant des solutions énergétiques de proximité, pour élaborer conjointement une solution intégrée en matière énergétique renouvelable pour son développement minier du complexe Lac Strange. Ce projet en milieu éloigné devrait voir le jour en 2019 dans le Nord-du-Québec, à la frontière du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador.

Avec l’appui financier du gouvernement du Québec pour la réalisation des études de faisabilité par l’entremise du programme ÉcoPerformance, Quest et Tugliq s’allient pour faire de la mine un projet exemplaire sur le plan énergétique. La solution choisie figurera parmi les plus innovantes jamais réalisées et sera appelée à devenir une référence dans l’industrie minière.

L’accord récemment conclu s’inscrit dans l’engagement de Quest de rehausser les standards en matière de développement durable en concevant une chaine logistique verticalement intégrée où les technologies propres ont été incorporées dès les premières étapes de la conception du projet.

Source et communiqué complet : Minéraux Rares Quest, Tugliq, 18 novembre 2016


EBI Environnement investit 3 M$ à son centre de tri de Joliette

L’entreprise EBI Environnement a investi 3 M$ dans son centre de tri de Joliette pour la mise en place de nouveaux équipements sophistiqués permettant d’améliorer le triage des matières recyclables et ayant une incidence notable sur le travail des employés.

Les six nouveaux équipements ont été installés dans l’entreprise le 12 septembre. Il s’agit de trois trieurs optiques, qui trient les matières selon leur composition et leur densité.

L’entreprise a aussi mis en place trois séparateurs. Selon leurs fonctions respectives, ils peuvent séparer les fibres comme des journaux et les contenants ou l’aluminium, par exemple.

Les nouveaux équipements permettent de rehausser la qualité globale des matières récupérées, selon l’entreprise EBI Environnement.
Cette modernisation majeure a été réalisée par Machinex, une entreprise de Plessisville spécialisée dans la machinerie destinée aux centres de tri des matières résiduelles.

Source et article complet : L’Action, 21 novembre 2016


Bombardier décroche un contrat d’exploitation et de maintenance à Montréal

Bombardier Transport, chef de file de la technologie ferroviaire, a annoncé aujourd’hui avoir remporté un contrat de huit ans avec l’Agence métropolitaine de transport (AMT) de Montréal pour l’exploitation et la maintenance de son parc de trains de banlieue, pour les six lignes desservant le Grand Montréal. La valeur de ce contrat s’élève à environ 331 millions de dollars CA (246 millions de dollars US, 231 millions d’euros) et l’accord comprend une option de prolongation de deux ans. Ce nouveau contrat est entré en vigueur le 18 novembre 2016.

Bombardier fournit des services de maintenance à l’AMT depuis 2010. Avec ce nouveau contrat, la portée des travaux de Bombardier inclura non seulement la maintenance de tout le parc de 264 voitures et de 41 locomotives de l’AMT, mais aussi l’exploitation de son réseau de trains de banlieue.

Source et communiqué complet : Bombardier Transport, 22 novembre 2016


Un projet de 32,5 M$ pour Hydro-Sherbrooke

La direction d’Hydro-Sherbrooke a fait part au conseil municipal de l’avancement du projet d’aménagement de nouvelles lignes électriques et d’un quatrième poste de distribution qui verra le jour en 2018. Il s’agit d’un important projet, évalué à 32,5 M$, qui permettra de répondre à la demande grandissante en électricité des citoyens de la Ville de Sherbrooke et de certaines municipalités environnantes.

Entretemps, de nouvelles lignes électriques de raccordement de 120 kV seront aménagées sur le territoire.

Source et article complet : Le Journal de Sherbrooke, 2 novembre 2016


Publiforme investit 1,5 M$ à Sherbrooke

L’entreprise sherbrookoise Publiforme entamera sous peu la construction d’une toute nouvelle usine qui sera située sur la rue Robert-Boyd, dans le nouveau tronçon du parc industriel régional de Sherbrooke.

Le bâtiment, d’une superficie de 16 500 pi2, répondra aux besoins grandissants de l’entreprise en termes d’espace, notamment pour sa production liée à de nouveaux contrats majeurs.

Fondée en 1996, Publiforme est une entreprise familiale offrant des services de production d’enseignes, de lettrage, de marquage routier, d’impression numérique, de sérigraphie et pouvant également s’occuper de la conception graphique.

La nouvelle usine, qui doublera son espace de travail, permettra à Publiforme d’augmenter sa capacité de production. Ayant dernièrement obtenu des contrats majeurs au Canada, spécialement avec Molson-Coors Canada, l’entreprise commençait à se sentir à l’étroit dans ses locaux du chemin des Écossais.

Source et article complet : Le Journal de Sherbrooke, 22 novembre 2016


Super Décapant agrandit et modernise son usine pour poursuivre sa croissance

L’entreprise Distributions – J. Des-Serres inc., mieux connue sous le nom commercial Super Décapant (SD), se voit accorder une aide financière de 200 000 $, sous forme de contribution remboursable, pour lui permettre de rehausser sa performance par l’automatisation de l’équipement de fabrication et l’expansion de la surface d’entreposage de l’usine.

Les fonds consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec (PDEQ) de DEC permettront à Super Décapant de faire l’achat de convoyeurs, de robots et d’un équipement de scellage automatisé et de procéder à l’agrandissement de son usine pour soutenir la croissance de l’entreprise. L’expansion et la modernisation de l’usine lui donneront la latitude nécessaire pour partir à la conquête des marchés étrangers.

Source et communiqué complet : Développement économique Canada, 18 novembre 2016


Tôle Vigneault investit plus de 875 000 $ à Saint-Ferdinand

Tôle Vigneault de Saint-Ferdinand, qui se spécialise dans la fabrication et la distribution de revêtement métallique résidentiel et agricole, investit plus de 875 000 $ dans de nouveaux équipements de production et d’agrandissement de son usine. Le projet permettra la création de cinq nouveaux emplois en 2017.

« Nous avons introduit en mai dernier de nouvelles profileuses de tôle ancestrale (ou tôle à baguette) à nos opérations et la réponse a été positive. Il y a un marché criant pour ce type de revêtement qu’on utilise notamment pour les toitures de bâtisses patrimoniales qui ont leur style bien à eux et qu’on retrouve entre autres le long du Richelieu et en Estrie », a expliqué Michel Vigneault, cofondateur de l’entreprise et gestionnaire.

« L’agrandissement de 7200 pieds carrés à notre usine de 22 000 pieds carrés servira justement à y transférer les nouveaux équipements », de poursuivre M. Vigneault.

L’entreprise compte actuellement une vingtaine d’employés et souhaite dépasser un chiffre d’affaires de 10 millions $ en 2017 avec cette nouvelle expansion.

Source et article complet : La Nouvelle Union, 17 novembre 2016


L-3 MAS à Mirabel a obtenu un contrat de 800 000 $ du gouvernement du Canada pour les essais et la démonstration d’une nouvelle technologie sur les avions CF-18

Conçue par Paradigm Shift Technologies, la technologie Prognostica a été mise sur pied pour effectuer rapidement l’analyse de la fatigue, la surveillance de l’état des structures et les prévisions de durée de vie de structures et de pièces complexes en métal, en composite ou en plastique. Cette technologie peut, entre autres, être utilisée pour surveiller la sécurité et la durabilité des pièces de pipelines, de navire, de wagon et d’autres véhicules.

Grâce à cette technologie, L-3 MAS soutient qu’un jour les techniques d’essais non destructifs pourraient être remplacés par des technologies dont les capteurs sont plus précis et polyvalents et dont l’utilisation pour la surveillance de structures demanderait peu de compétences spécialisées.

L-3 MAS travaillera avec l’Aviation royale canadienne pour la mise à l’essai de cette technologie. Ce contrat est octroyé dans le cadre du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC) qui profitait d’un fonds de 30 M$ cette année.

L-3 MAS qui fêtait ses 30 ans d’existence la semaine dernière engage 700 employés au Canada, dont 550 à Mirabel. L’entreprise est le fournisseur de soutien en services pour différentes flottes dont les flottes canadiennes des chasseurs CF-18 Hornet, des transporteurs CC-150 Polaris, des hélicoptères CH-148 Cyclone et des avions de voltige CT-114 Tutor.

Source et article complet : Le Mirabel, 11 novembre 2016


ISE Métal acquiert Atelier Ferland

ISE Métal se porte acquéreur d’Atelier Ferland, l’entreprise d’usinage de pièces métalliques qui avait fermé ses portes à la mi-octobre causant la mise à pied d’une quarantaine d’employés. Un plan de relance est en branle et les activités devraient recommencer la semaine prochaine pour l’entreprise qui est présentement en période d’embauche.
« Dès vendredi, on sera prêt à recevoir de nouvelles soumissions et de nouvelles commandes. On va aller rechercher la confiance des clients. Plusieurs d’entre eux ont déjà manifesté leurs intentions de refaire des affaires avec l’entreprise quand on serait prêts. C’est reparti. C’est un noyau qui va grossir », affirme Marcel Turcotte, qui sera directeur des opérations pour Atelier Ferland qui compte deux usines, situées à Barnston-Ouest et à Magog.
L’entreprise est à la recherche de machinistes, de soudeurs et de journaliers, principalement.
M. Turcotte se rapportera au siège social d’ISE Métal et son président Robert Henderson.
Atelier Ferland pourrait changer de nom pour ISE Ferland, mais il est trop tôt pour le dire.

Source et article complet : La Tribune, 23 novembre 2016.

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone