Les bonnes nouvelles de la semaine

Nutrinor, Boucherie Charcuterie Perron, Boréalix, Pro-Sag Mécanique, Sayona, Remorquage-Transport St-Michel

Boucherie Charcuterie Perron et Nutrinor coopérative annoncent un investissement de 3,3 M$ à Saint-Prime

Un investissement de 3,3 M$ a été annoncé en conférence de presse qui servira de doubler la superficie de l’usine de transformation des viandes située à Saint-Prime, de la moderniser et de se doter d’équipements plus performants.

Boucherie Charcuterie Perron enregistre une croissance annuelle de ses ventes de l’ordre de 20 % depuis les dernières années. « Actuellement, nous ne suffisons plus à la demande et devons produire 7 jours sur 7. Ce projet nous permettra de doubler nos ventes et d’améliorer notre efficacité opérationnelle », a commenté Manon Perron, directrice générale.

La réalisation des travaux débutera au cours des prochains jours et la première phase qui prévoit la mise en marche de la nouvelle usine devrait se compléter au printemps 2017. Les travaux complets devraient toutefois se terminer pour septembre de cette même année. En plus de consolider les emplois actuels, cet investissement créera quelques nouveaux postes. « Le bien-être de nos employés est au coeur de ce projet, car nous tenions à leur offrir un environnement de travail mieux adapté, plus ergonomique et plus sécuritaire », a ajouté la directrice générale.

Source et article complet : Informe Affaires, 24 octobre 2016


Nutrinor dépensera 65 M$ en 3 ans

La coopérative Nutrinor se lance dans un vaste programme d’investissements de 65 M$ pour les trois prochaines années.

Après la période difficile du début du millénaire, alors que la coop avait éprouvé des problèmes financiers importants, car elle avait embrassé trop large, Nutrinor concentre son action dans les domaines qui font sa force pour amorcer sa période de croissance. Son directeur général, Yves Girard, espère doubler son chiffre d’affaires et sa rentabilité d’ici cinq ans.

Le fer de lance de cette offensive, initiée à la suite d’un exercice de planification stratégique, est l’investissement de 25 M$ dans le secteur de l’agroalimentaire, dont 15 M$ pour le lait et 10 M$ dans la transformation des viandes, 15 M$ dans le secteur énergétique, 8 M$ dans l’agriculture (céréales, volailles et oeufs), 1,5 M$ dans les quincailleries, et finalement, une réserve de 15 M$ pour procéder à d’éventuelles acquisitions.

Au cours des dernières années, la restructuration de Nutrinor lui a permis de mettre la main notamment sur la Fromagerie Perron et les Viandes LF, deux entreprises qui lui permettent aujourd’hui d’espérer augmenter la transformation du lait et des viandes. Mais pas question de viser n’importe quelle cible.

Source et article complet : Le Quotidien, 20 octobre 2016


PME: Québec promet 500 M$ pour appuyer l’exportation

Québec a annoncé lundi l’allocation de plus de 500 millions de dollars pour appuyer les PME dans leurs démarches d’exportation.

La ministre de l’Économie, Dominique Anglade, a rendu publique la Stratégie québécoise de l’exportation, qui inclut un montant de 536,8M$, dont 125,6 M$ en nouveaux crédits, pour sa mise en oeuvre au cours des quatre prochaines années.

Le gouvernement affirme avoir consulté près de 200 entreprises et organismes au cours de la dernière année, pour ensuite élaborer 21 mesures en réponse aux besoins exprimés par les PME.

Parmi ces mesures, Québec souligne la bonification de 25 M$ du soutien financier aux entreprises pour faciliter la commercialisation des produits et services sur les marchés extérieurs par l’entremise du Programme Exportation et du Fonds à l’exportation du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Le gouvernement souhaite également appuyer les entreprises dans leur virage vers le commerce électronique comme stratégie de pénétration de marchés extérieurs et dans la mise en place d’une vitrine technologique.

Un allègement fiscal pour les grandes entreprises innovantes de l’ordre de 88,1 M$ au cours des quatre prochaines années est aussi prévu.

Source et article complet : Les Affaires.com, 24 octobre 2016


Le gouvernement du Canada soutient le démarrage de Boréalix inc.

L’entreprise Boréalix inc. s’est vu accorder une aide financière de 111 638 $, sous forme de contribution remboursable, pour l’acquisition et l’installation d’équipement de production, la réalisation d’activités de précommercialisation et la conception d’outils de promotion.

Le soutien, consenti en vertu du Programme de développement économique du Québec (PDEQ) de DEC, permettra à l’entreprise en démarrage d’optimiser ses procédés de fabrication, d’augmenter sa capacité de production et de mettre en œuvre une stratégie de précommercialisation pour le marché du Nord-est américain. Fondée en décembre 2014 par la jeune entrepreneure Marie-Pierre Maurais, Boréalix œuvre dans la troisième transformation du bois. L’entreprise se spécialise dans la conception, la fabrication, l’assemblage et la commercialisation de tuiles de bois haut de gamme pour l’extérieur (balcon et terrasse) et de cèdre mural.

Source et communiqué complet : Développement économique Canada, 24 octobre 2016


Pro-Sag Mécanique décroche un contrat auprès d’Hydro-Québec

La Centrale La Grande 1 (LG1) aura des travaux de ventilation dès la semaine prochaine. En effet, l’entreprise Pro-Sag Mécanique a décroché un contrat de 447 300 $ à cet effet.

Cédric Corneau, chargé de projets, a confirmé la nouvelle en entrevue à InformeAffaires.com. Les travaux débuteront dans la semaine du 31 octobre pour se terminer dans la semaine du 16 décembre.

Source et article complet : Informe Affaires, 24 octobre 2016


Une mine de lithium pourrait voir le jour à La Motte en 2018

Sayona a entrepris en septembre une campagne de 5000 à 6000 mètres de forage afin de mieux définir les ressources du projet Authier à La Motte.

Si tout se déroule comme prévu, Sayona Mining pourrait démarrer la construction d’une mine de lithium dans le secteur de La Motte vers la fin de 2017 avec comme objectif d’en démarrer la production en 2018.

Depuis son rachat, en mai dernier, du projet Authier de Glen Eagle Resources, au coût de 4 M$, la société australienne a entrepris des analyses métallurgiques et une campagne de forage en vue de compléter d’ici la fin de l’année une étude de préfaisabilité.

Source et article complet : La Frontière, 21 octobre 2016


Investissement de 3,5 millions dans le secteur du transport

Deux compagnies récemment achetées par Remorquage-Transport St-Michel, en Montérégie, injectent 3,5 millions $ pour la construction d’un terminal et d’un centre de transbordement à Saguenay.

Il s’agit d’un ajout à des locaux qui étaient déjà occupés au maximum de sa capacité.

C’est dans le secteur de Laterrière à Saguenay, aux abords de la route 175, que les deux bâtiments sont en train d’être construits. Le terminal permettra de centraliser les activités de Transport Jules Savard et Transport Express Girard, qui ont été acquises l’hiver dernier par Transport St-Michel, situé à Saint-Michel, à environ 35 km au sud de Montréal.

L’édifice, qui sera livré à la fin de l’année, va comprendre un atelier mécanique, des bureaux administratifs et la répartition, notamment.

Quant au centre de transbordement, il va permettre d’entreposer les marchandises en transit. La construction du centre débutera l’an prochain et sera terminée à la fin de 2017. Un entrepôt de 84 000 pieds carrés sera aménagé.

Source et article complet : TVA Nouvelles, 20 octobre 2016

 

 

 

 

 

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone