Investir dans l’intelligence artificielle pour être plus productif

L’intelligence artificielle est déjà présente dans la vie de tous les jours dans le GPS de nos téléphones portables jusque dans les parutions de notre fil Facebook. Mais dans les entreprises, elle est loin d’être utilisée à son maximum

L’intelligence artificielle est une science, dont le but est de faire exécuter par une machine des tâches que l’homme accomplit en utilisant son intelligence. Elle permettra de créer des robots ou des applications capables de repérer le contexte extérieur et de s’adapter à une situation donnée comme le fait un humain. «L’intelligence artificielle est une des grandes technologies de rupture qui deviendront une tendance de fond d’ici 2020», dit Ramy Sedra, leader, conseils en analytique des données chez PwC Canada.

Yves Proteau, coprésident d’APN, une entreprise de Québec qui compte 120 employés et fabrique des pièces d’usinage de haute précision pour des clients des secteurs de l’aéronautique et de la défense, s’y attaque déjà. Après avoir travaillé dans une grande entreprise où il a mis en place de nombreux moyens technologiques, il a appliqué dès 2004 les mêmes recettes à l’entreprise familiale, qui n’avait pourtant à l’époque qu’un chiffre d’affaires annuel de 1,5 million de dollars. Les trois usines d’APN au Québec et en Californie sont désormais intelligentes. « Depuis cinq ans, toutes les machines sont connectées et intégrées dans un seul système», explique Yves Proteau. Il peut ainsi vérifier à distance le fonctionnement de toutes les usines, machine par machine, en direct.

Source et article complet : Les Affaires, 22 octobre 2016

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone