Administrateurs et dirigeants : êtes-vous exposés à certains risques pouvant vous tenir personnellement responsables ?

La grande majorité des poursuites judiciaires contre les sociétés fermées sont intentées par des employés, des concurrents, des clients, d’anciens propriétaires, des créanciers, le gouvernement ou des organismes de réglementation.

Voilà pourquoi ces sociétés ont besoin d’une assurance contre la responsabilité civile des administrateurs et dirigeants, afin d’exercer une obligation de diligence et de compétence.

Consultez le document complet

Pour en savoir plus sur AON, consultez le site Internet de l’entreprise www.aon.com

Partagez l'article :