Les bonnes nouvelles de la semaine

SNC-Lavalin, Aecon, Électricité Grimard, Locweld, Fabrimet, Prometek, Nemaska Lithium, Mines Richmont, Thirau

Centrale nucléaire ontarienne: contrat de 2,75 milliards $ pour SNC-Lavalin et Aecon

SNC-Lavalin, conjointement avec le groupe Aecon, a obtenu un contrat de 2,75 milliards $ dans le cadre de la remise à niveau de la centrale nucléaire ontarienne de Darlington.

Cette centrale fournit quelque 20 % de l’électricité de l’Ontario. Les travaux, qui s’échelonneront sur 10 ans, consisteront à remplacer les conduites d’alimentation et de retubage des installations.

Le remise à niveau complète de la centrale de Darlington coûtera quelque 12,8 milliards $ et devrait être terminée en 2026.

Source et article complet : TVA Nouvelles, 11 janvier 2016


Électricité Grimard: Contrat de 1 M$ avec Hydro-Québec

Électricité Grimard, dont le siège social est à Saguenay, a obtenu un contrat de près de 1 M$ avec Hydro-Québec pour le Poste Casavant d’Hydro-Québec qui se situe à Saint-Hyacinthe.

L’entreprise s’occupera de l’architecture, le génie civil, l’installation ainsi que différentes commandes entourant son installation.

Source et article complet : informeaffaires.com, 8 janvier 2016


Contrats pour les pylônes d’Hydro-Québec: la part du lion au Québec

Trois entreprises québécoises décrochent des contrats d’une valeur de 55 millions $, sur le total de 65 millions $ octroyé par Hydro-Québec.

Hydro-Québec explique que sa façon de procéder, à savoir d’inviter de nouveaux fournisseurs internationaux à participer aux appels de propositions, en les préqualifiant, a permis d’obtenir une diminution des prix.

Le premier appel de propositions pour fournir 5000 tonnes d’acier pour pylônes, un contrat de 10 millions $, a été octroyé à une entreprise turque, Mitas.

Le second appel de propositions pour fournir 25 000 tonnes d’acier pour pylônes, un contrat de 55 millions $, a été octroyé aux trois entreprises québécoises qui se le partageront : Locweld, Fabrimet et Prometek.

Ce besoin accru en acier de pylônes s’explique par plusieurs petits projets et surtout un de grande envergure, soit celui de la ligne de 400 kilomètres qui doit relier le Lac Saint-Jean à Montréal.

Source et article complet : La Presse Affaires, 8 janvier 2016


Une annonce de Nemaska Lithium à la fin du mois

Le président et directeur général de Nemaska lithium, Guy Bourassa, a confirmé que des annonces devraient être faites par la compagnie d’ici la fin du mois pour l’acquisition d’un bâtiment de l’ex-usine Laurentide pour la première phase du projet annoncé en octobre dernier.

« Ça évolue dans le bon sens, indique M. Bourassa. Le financement devrait se finaliser bientôt, ce qui nous permettra d’annoncer officiellement l’acquisition des bâtiments. Tout est en lien avec le Fonds Résolu qui est géré par le gouvernement du Québec ».

M. Bourassa affirme que son équipe en ingénierie poursuit son travail, mais que le début du projet ne peut être mis en place tant que le bâtiment pour la phase 1 n’a pas été acquis par l’entreprise.

Source et article complet : L’Hebdo du St-Maurice, 12 janvier 2016


Record de revenus en 25 ans pour Mines Richmont

Malgré la fin des opérations d’extraction du minerai dans la fosse, la mine Monique a continué de produire du minerai, en l’occurrence 2525 onces d’or au cours du dernier trimestre.

L’année 2015 a permis à Mines Richmont d’engranger des revenus totalisant 143,7 M $, du jamais vu en 25 ans pour la société minière de Rouyn-Noranda.

Source et article complet : La Frontière, 12 janvier 2016


Une entreprise de Victoriaville décroche un contrat de 8,4 millions en Gaspésie

L’entreprise spécialisée en travaux électriques, Thirau, de Victoriaville a remporté l’appel d’offres pour construire la ligne haute tension qui reliera le parc éolien des communautés micmaques au réseau d’Hydro-Québec.

Le contrat de 8,4 millions de dollars prévoit la construction d’une ligne de 230 kV sur une distance d’environ 25 kilomètres.

Au plus fort du chantier, 300 personnes dont une centaine de Micmacs, travailleront à construire le parc de 47 éoliennes dans l’arrière-pays d’Escuminac, dans la Baie-des-Chaleurs. Le parc de 330 millions de dollars doit fournir 150 mégawatts l’automne prochain.

Le projet Mesgi’g Ugsu’s’n est mené par les trois communautés micmaques de la Gaspésie et Innergex.

Source et article complet : ICI Radio Canada, 12 janvier 2016

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone