Les bonnes nouvelles de la semaine

Nitek Laser, Rexfab, Ateliers B.G., port de Sydney (île du Cap-Breton), Vulcain, La mine Québec Lithium

Un autre million de dollars investis chez Nitek Laser à Nicolet

Après avoir investi 1,5 million $ pour doubler sa superficie, l’entreprise vient de se doter d’une toute nouvelle machine qui lui permettra de diversifier sa production.

Une toute nouvelle machine d’un million de dollars fera son arrivée dans les locaux de l’entreprise au cours des prochaines semaines. C’est-à-dire une découpeuse au laser «hybride» qui pourra servir à la fois pour les plaques ou pour les tubes.

La production de tubes taillés sur mesure permettra à l’entreprise nicolétaine d’ajouter ce service à sa gamme qui comprend déjà le pliage, le roulage et l’usinage de haute précision pour des entreprises de partout au Québec.

Source et article complet : Le Courrier du Sud, 11 décembre 2015


Un projet de 1,65 million de dollars pour Rexfab

Un premier projet industriel prend forme sur la rue Robert-Boyd, dans le Parc industriel régional de Sherbrooke.

Le fabricant d’équipements automatisés pour l’industrie alimentaire Rexfab vient d’y lancer la construction de sa nouvelle usine de 1579 mètres carrés (17 000 pieds carrés), annonce Sherbrooke Innopole. L’entreprise investit plus de 1,65 M$ dans ce projet d’expansion, qui permettra de consolider 25 emplois et prévoit d’en créer trois à cinq autres dans la prochaine année.

Source et article complet : La Tribune, 14 décembre 2015


L’entreprise Ateliers B.G. doit encore agrandir

L’entreprise doit agrandir ses installations afin d’augmenter sa capacité de production. Dans les prochains mois, son usine de la rue Longpré, dans le Parc industriel de Fleurimont, s’agrandira pour soutenir sa croissance à Sherbrooke.

Ateliers B.G., oeuvrant dans le domaine de l’usinage de précision et de la soudure, y investira près de 900 000 $, rapporte-t-on dans un communiqué de presse diffusé par Sherbrooke Innopole.

Deux baies de travail de 418 mètres carrés (4500 pieds carrés) chacune seront ajoutées aux installations actuelles de 3251 mètres carrés (35 000 pieds carrés), en plus d’y aménager quatre ponts roulants de dix tonnes. Les travaux doivent prendre fin au cours du printemps prochain.

Source et article complet : La Tribune, 11 décembre 2015


Un terminal portuaire au Cap-Breton pour 2 milliards de dollars

Une importante compagnie chinoise construira au prix de 2 milliards $ ou plus, un méga terminal portuaire à conteneurs au port de Sydney, à l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

La firme privée Harbor-Port Development, qui détient le mandat exclusif de s’occuper du développement du port de Sydney, a fait appel à la China Communications Construction Company (CCCC), pour ce projet d’ampleur qui s’échelonnera sur plusieurs années, a rapporté le «Chronicle Herald», mardi.

Les infrastructures de ce nouveau terminal portuaire à conteneurs hautement automatisé pourraient inclure un chemin de fer et des routes.

Source et article complet : TVA Nouvelles, 8 décembre 2015


Doyenne du parc industriel, Vulcain continue d’investir

Depuis bientôt 60 ans, la compagnie Produits de métal Vulcain fabrique à Saint-Jérôme des pièces et sous-assemblages destinés à l’industrie du transport et de l’équipement manufacturier.

Faisant preuve de résilience dans un marché en constante évolution, elle s’apprête à agrandir son usine pour se maintenir à la fine pointe de sa spécialité.

L’agrandissement, prévu au début de l’an prochain, s’avérera limité, mais il permettra à Vulcain de se doter d’une nouvelle presse d’estampillage à contrôle numérique de dernière génération, pour un investissement de l’ordre de 1 M$. Ce projet s’inscrit dans la foulée d’une importante remise à niveau de l’usine, dont l’aménagement permettra dorénavant la production de pièces de plus grandes tailles.

Source et article complet : Topolocal St-Jérôme, 10 décembre 2015


La mine Québec Lithium pourrait reprendre du service

La mine Québec Lithium devait produire environ 20 000 tonnes de carbonate de lithium de qualité batterie à compter de 2015. Après plus de 200 M$ investis, dont près de 65 M$ d’Investissement Québec, la société Énergie RB, propriétaire de la mine, s’est révélée incapable de boucler son financement. Elle en a donc interrompu les opérations en octobre 2014. En mai 2015, les créanciers de la compagnie ont obtenu sa mise sous séquestre.

Glen Eagle Resources, qui depuis quelques années déjà souhaite développer le projet de lithium Authier à La Motte, a déposé une proposition de partenariat pour relancer les activités de la mine de La Corne avec son propre projet. Un plan d’affaires détaillé a été présenté à plusieurs acheteurs européens de lithium, à des partenaires financiers potentiels ainsi qu’aux parties actuellement impliquées dans la liquidation de Québec Lithium, parmi lesquelles Investissement Québec.

Source et article complet : La Frontière Le Citoyen, 14 décembre 2015

Partagez cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone